Revoilà une déclaration du président Macky Sall qui créée la polémique. Cela, dans les rangs de ses propres souteneurs. Aliou Sow, son ancien compagnon au Pds et nouvel allié à BBY, a fustigé la déclaration du président de la République sur Rfi, soutenant que la libération de Khalifa Sall ne dépend que de son « seul désir ».

Réagissant sur la RFM, Aliou Sow a estimé que le président de la République devait plutôt rappeler les fondements juridiques et constitutionnels du pays pour justifier sa position dans ce dossier, lorsque qu’il a été interrogé sur la libération de Khalifa Sall par la RFI, en marge du sommet du G7, à Biarritz.
« Mais ramener la libération de Khalifa Sall à son ‘’simple désir’’ est maladroit et antidémocratique », a-t-il soutenu.
Selon l’ancien ministre de la Jeunesse, une telle déclaration ne fait que « donner des arguments à ses détracteurs et créer une polémique inutile ».
De la même manière, soutient Aliou Sow, « cette sortie et les révélations faites par certains responsables du Pds sur les conditions de la libération de Karim Wade, contribuent à faire croire aux sénégalais qu’ils peuvent revivre des conspirations pour la libération de Khalifa Sall ».

IBRAHIMA/SENEGAL7

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire