Suivez-nous

Actualité

Yankhoba Diattara sur sa nomination : ‘’C’est un honneur, mais un honneur dangereux’’

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Il fait partie des membres du Rewmi d’Idrissa Seck qui sont entrés dans le gouvernement de Macky Sall. Yankhoba Diattara, nouveau Ministre de l’Economie numérique, a fait sa première sortie, après sa nomination, ce jeudi, à Ndiassane, en marge de la cérémonie officielle qu’il présidait avec le ministre Alioune Sarr.  
Selon Diattara, ce poste est un honneur dangereux. ‘’Nous remercions le président de la République d’avoir fait confiance à notre personne. C’est un honneur pour moi. Mais c’est un honneur dangereux. Car, parmi 16 millions de Sénégalais, on nous a choisi pour cette fonction. C’est donc une grande responsabilité’’, lance-t-il.



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Nomination en conseil des ministres du Mercredi 2 décembre 2020

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris la décision suivante :

Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), en remplacement de Monsieur Souleymane BASSOUM, appelé à d’autres fonctions.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Port obligatoire du masque : Macky Sall sort le bâton

Publié

sur


La deuxième vague de coronavirus préoccupe l’Etat. Ce mercredi 2
décembre, plus de 60 nouveaux positifs ont été enregistrés alors que la
tendance était baissière, il y a quelques semaines de cela.

Ainsi,
lors du Conseil des ministres, tenu ce même jour au Palais de la
République, le Chef de l’Etat, Macky Sall, «a demandé au Gouvernement,
face au relâchement constaté et à l’augmentation relative des cas
communautaires, de renforcer les contrôles systématiques du port du
masque dans les transports, lieux et établissements publics ».

Le
président a « rappelé l’impératif de veiller à l’observance des règles
et mesures barrières lors des manifestations et rassemblements qui
doivent être réduits au strict minimum ».

De nouvelles mesures préventives réclamées pour freiner la propagation du virus

A
cet égard, rapporte-t-on dans le communiqué reçu, « il a demandé au
ministre de la Santé et de l’Action sociale de lui proposer de nouvelles
mesures préventives visant à endiguer durablement la pandémie de la
Covid 19 et éviter l’engorgement de nos structures sanitaires ».

Le
document d’ajouter que « le Président de la République indique, par
ailleurs, au ministre de la Santé et de l’Action sociale, l’urgence de
prendre toutes les dispositions pour assurer le fonctionnement adéquat
des centres publics de dialyse et la prise en charge des patients
(insuffisants rénaux) dans les meilleures conditions ».

Enfin,
Macky Sall a exhorté Abdoulaye Diouf Sarr, en relation avec le
Secrétariat exécutif du Conseil national de Lutte contre le Sida (CNLS),
d’accentuer la mobilisation des partenaires autour du Fonds mondial de
lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme qui vient
d’allouer, au Sénégal, 45 milliards 668 millions FCFA.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Port obligatoire du masque : Macky Sall sort le bâton

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

La deuxième vague de coronavirus préoccupe l’Etat. Ce mercredi 2 décembre, plus de 60 nouveaux positifs ont été enregistrés alors que la tendance était baissière, il y a quelques semaines de cela.

Ainsi, lors du Conseil des ministres, tenu ce même jour au Palais de la République, le Chef de l’Etat, Macky Sall, «a demandé au Gouvernement, face au relâchement constaté et à l’augmentation relative des cas communautaires, de renforcer les contrôles systématiques du port du masque dans les transports, lieux et établissements publics ».

Le président a « rappelé l’impératif de veiller à l’observance des règles et mesures barrières lors des manifestations et rassemblements qui doivent être réduits au strict minimum ».

De nouvelles mesures préventives réclamées pour freiner la propagation du virus

A cet égard, rapporte-t-on dans le communiqué reçu, « il a demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale de lui proposer de nouvelles mesures préventives visant à endiguer durablement la pandémie de la Covid 19 et éviter l’engorgement de nos structures sanitaires ».

Le document d’ajouter que « le Président de la République indique, par ailleurs, au ministre de la Santé et de l’Action sociale, l’urgence de prendre toutes les dispositions pour assurer le fonctionnement adéquat des centres publics de dialyse et la prise en charge des patients (insuffisants rénaux) dans les meilleures conditions ».

Enfin, Macky Sall a exhorté Abdoulaye Diouf Sarr, en relation avec le Secrétariat exécutif du Conseil national de Lutte contre le Sida (CNLS), d’accentuer la mobilisation des partenaires autour du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme qui vient d’allouer, au Sénégal, 45 milliards 668 millions FCFA.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion