Suivez-nous

Actualité

Vidéo: Baptême – Le comédien Alioune Mbaye donne le nom de son fils à Serigne Modou Kara

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Baptême – Le comédien Alioune Mbaye donne le nom de son fils à Serigne Modou Kara



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Yeumbeul- V*ol Suivi de Grossesse : Il engrosse l’adolescente et l’incite à avorter

Publié

sur


A. Camara a été déféré au parquet par la Sûreté urbaine (SU), pour viol suivi de grossesse sur mineure et tentative d’avortement. Il est accusé d’être l’auteur de la grossesse d’H. Barry, une adolescente de 15 ans.

A. Camara a été déféré au parquet par la Sûreté urbaine (SU), pour viol suivi de grossesse sur mineure et tentative d’avortement. Il est accusé d’être l’auteur de la grossesse d’H. Barry, une adolescente de 15 ans.

A. Camara a été déféré au parquet par la Sûreté urbaine (SU), pour viol suivi de grossesse sur mineure et tentative d’avortement. Il est accusé d’être l’auteur de la grossesse d’H. Barry, une adolescente de 15 ans.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Covid-19 : Zidane testé positif !

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Enquête sur le nouveau business des fesses, seins, et hanches: Graves révélations de cette femme « Je viens de perdre ma cousine par ce qu’elle utilisait des comprimés et des sirops pour… »

Publié

sur


<< Je viens de perdre ma cousine par ce qu’elle utilisait des comprimés et des sirops pour grossir. Elle a eu le diabète et son coeur ne supportait plus sa masse corporelle. Moi, je laisse tomber ces produits >>. C’est un véritable cri de coeur qui poussé cette internaute anonyme. Un appel de détresse poignant déposé comme une épitaphe sur le mur de la plateforme Facebook << Femmes médecins du Sénégalais : pro chic et fun >>. Dans ce post publié ce jeudi , le membre anonyme y pousse un cri de détresse pour sensibiliser les femmes sénégalaises sur les méfaits des suppositoires, sirops, huiles ou crèmes censés prodiguer de belles rondeurs à ses utilisatrices. Des produits utilisés par une de ses cousines et qui lui ont coûté aujourd’hui la vie. Dés remédes pour augmenter ces rondeurs ? Vous ne rêvez pas ! Il en éxiste bien au Sénégal. Depuis quelques temps, ces suppositoires, sirops, huiles ou encore crèmes sont trés prsisés et font fureur au Sénégal. Pour bien paraître et s’attirer les faveurs des hommes, certains Sénégalaises ingurgitent ou appliquent sur leur corps toutes sortes de substances pour faire gonfler rapidement leurs fesses, seins ou hanches. Des produits que l’on se procure facilement au marché ou même sur internet, à coût réduit. Au péril de leur santé.

<< Je viens de perdre ma cousine par ce qu’elle utilisait des comprimés et des sirops pour grossir. Elle a eu le diabète et son coeur ne supportait plus sa masse corporelle. Moi, je laisse tomber ces produits >>. C’est un véritable cri de coeur qui poussé cette internaute anonyme. Un appel de détresse poignant déposé comme une épitaphe sur le mur de la plateforme Facebook << Femmes médecins du Sénégalais : pro chic et fun >>. Dans ce post publié ce jeudi , le membre anonyme y pousse un cri de détresse pour sensibiliser les femmes sénégalaises sur les méfaits des suppositoires, sirops, huiles ou crèmes censés prodiguer de belles rondeurs à ses utilisatrices. Des produits utilisés par une de ses cousines et qui lui ont coûté aujourd’hui la vie. Dés remédes pour augmenter ces rondeurs ? Vous ne rêvez pas ! Il en éxiste bien au Sénégal. Depuis quelques temps, ces suppositoires, sirops, huiles ou encore crèmes sont trés prsisés et font fureur au Sénégal. Pour bien paraître et s’attirer les faveurs des hommes, certains Sénégalaises ingurgitent ou appliquent sur leur corps toutes sortes de substances pour faire gonfler rapidement leurs fesses, seins ou hanches. Des produits que l’on se procure facilement au marché ou même sur internet, à coût réduit. Au péril de leur santé.

<< Je viens de perdre ma cousine par ce qu’elle utilisait des comprimés et des sirops pour grossir. Elle a eu le diabète et son coeur ne supportait plus sa masse corporelle. Moi, je laisse tomber ces produits >>. C’est un véritable cri de coeur qui poussé cette internaute anonyme. Un appel de détresse poignant déposé comme une épitaphe sur le mur de la plateforme Facebook << Femmes médecins du Sénégalais : pro chic et fun >>. Dans ce post publié ce jeudi , le membre anonyme y pousse un cri de détresse pour sensibiliser les femmes sénégalaises sur les méfaits des suppositoires, sirops, huiles ou crèmes censés prodiguer de belles rondeurs à ses utilisatrices. Des produits utilisés par une de ses cousines et qui lui ont coûté aujourd’hui la vie. Dés remédes pour augmenter ces rondeurs ? Vous ne rêvez pas ! Il en éxiste bien au Sénégal. Depuis quelques temps, ces suppositoires, sirops, huiles ou encore crèmes sont trés prsisés et font fureur au Sénégal. Pour bien paraître et s’attirer les faveurs des hommes, certains Sénégalaises ingurgitent ou appliquent sur leur corps toutes sortes de substances pour faire gonfler rapidement leurs fesses, seins ou hanches. Des produits que l’on se procure facilement au marché ou même sur internet, à coût réduit. Au péril de leur santé.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion