Suivez-nous

Actualité

(Video) : Adja Diallo craque et brise le silence, « so kharou wé… »

Publié

sur


Adja Diallo

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

(Video) : Adja Diallo craque et brise le silence, « so kharou wé… »



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Dernière minute: Le sort de Rangou suspendu à la décision du parquet

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

le juge du 2e cabinet a bouclé l’instruction et transmis le dossier au parquet pour avis. On peut dire que le sort de Rangou alias Fatoumata Barry, est suspendu à la décision du parquet.

Elle sera bientôt jugée, d’après L’Observateur qui renseigne que le  juge a également transmis la procédure d’appel à la Chambre d’accusation de la Cour d’appel.

Après le réquisitoire définitif du parquet, le magistrat va désigner la juridiction compétente pour juger Rangou ou ordonner un non-lieu.

Pour rappel, Rangou a été cueillie par la Division des investigations criminelles (DIC), le 27 mai dernier, à l’hôtel Ngor Timiss.

C’était lors d’un “Yendou Party” organisé en période de pandémie et d’interdiction de rassemblement.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Une maman, ses filles et son petit-fils en prison pour du maïs

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

H0mos*xuels surpris en plein ébats à la Grande Mosquée :Les Pv d’une rocambolesque affaire

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Le procès-verbal rédigé par les policiers permet d’en savoir plus sur les circonstances de l’affaire des deux homosexuels, S. S. (29 ans) et S. D., surpris en pleins ébats sexuels dans l’enceinte de la Grande mosquée de Dakar. Les faits ont lieu, avant hier, aux environs de 3h du matin.
S. D., un garçon mineur âgé de 15 ans, a confié aux enquêteurs qu’il se rendait à la gare routière Lat-Dior où il passe la nuit.
S. S. l’a intercepté avant de lui proposer d’avoir des rapports sexuels moyennant de l’argent.
« S. S. m’a supplié. Nous avons accédé à la cour de l’enceinte de la Grande mosquée. Un vigile nous a sommé de quitter les lieux. Nous sommes sortis avant de revenir nous installer juste à côté du mur. S. S. m’a déshabillé avant de me pénétrer. Le vigile nous a surpris. J’ai pris la fuite, mais j’ai été rattrapé », a dit S. D.
Ce dernier a nié les faits soutenant que le vigile l’a juste trouvé couché à côté de S. S.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion