Suivez-nous

Actualité

VELINGARA – Le Pastef perd des militants au profit de Rewmi : «Nous quittons le parti des réseaux sociaux pour la réalité du terrain»

Publié

sur


Le parti de Ousmane Sonko perd des militants à Vélingara. Ces derniers qui ont choisi Rewmi soutiennent avoir quitté «le parti des réseaux sociaux pour la réalité du terrain».

Le Rewmi s’enrichit de nouveaux militants qui avaient tous cheminé avec Pastef à l’élection présidentielle de 2019. La tête de file des déserteurs du camp des «Patriotes» est le duo Tamsir Sabaly-Malang Konté. Au cours de la rencontre tenue mercredi dernier au domicile de M. Konté, Tamsir Sabaly, secrétaire général du comité Pastef du quartier Hafia, a justifié leur ralliement au parti de Idrissa Seck en ces termes : «Nous avions milité au Pastef avec l’espoir que nous allions pouvoir contribuer à l’épanouissement des populations de notre commune en général, de notre quartier en particulier. Mais il faut reconnaître qu’à Pastef on ne trouve personne à qui parler des problèmes de développement afin de semer des graines d’espoir chez nos militants», expliquent-ils. A la place, ils constatent : «On reste sur les réseaux sociaux pour des critiques et des invectives sans proposer des réponses aux préoccupations du moment de la base. Dans notre quartier, nous sommes confrontés à un problème d’accès à l’eau potable, alors que nous hébergeons le château d’eau qui abreuve la ville. Notre poste de santé n’a pas d’électricité et les rues sont sombres, nous plongeant dans l’insécurité. Voilà pourquoi nous avons quitté le Pastef pour le Rewmi et derrière Habibou Sabaly, connu pour sa générosité et son accessibilité.»
A son tour, Habibou Sabaly a tiré sur le parti de Ousmane Sonko. «Vous avez quitté les ténèbres pour la lumière, vous avez choisi le camp de l’action positive contre les invectives. Vous ne vous êtes pas trompés de choix. Idrissa Seck et Macky Sall font une seule et même personne. Vos doléances sont celles de Idrissa Seck à qui nous allons les porter et nous espérons trouver des réponses satisfaisantes», s’est engagé le camarade du président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Une bonne centaine de femmes et d’hommes avaient participé à cette rencontre qui élargit les bases de Rewmi dans le Fouladou.



via LeQuotidien

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Présidence de la Caf : La Fifa valide les quatre candidatures

Publié

sur


La Commission de contrôle de la Fifa a validé ce mardi les dossiers des quatre candidats à la présidence de la Con­fédération africaine de football (Caf), a appris l’Aps de bonne source.
Il s’agit des présidents des Fédérations du Sénégal et de la Mauritanie, MM. Augustin Senghor et Ahmed Yahya, de l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Jacques Anouma et du président des Mamelodi Sundowns, le Sud-africain, Patrice Motsepe.
Au contraire des présidents Yahya et Motsepe, les dossiers de candidature de Augustin Senghor et de Jacques Anouma avaient été validés par la Commission de gouvernance de la Caf. Les deux premiers cités avaient rendez-vous avec la Commission de gouvernance de la Caf le 28 janvier prochain.
Réuni le 15 janvier dernier à Yaoundé (Cameroun), le Co­mité exécutif a ratifié la décision du Comité d’urgence de la Caf qui dispose que la Com­mission de gouvernance de la Caf devra soumettre à la Commission de contrôle de la Fifa les candidatures reçues pour le poste de président de la Caf, étant entendu que le président de la Caf a vocation à devenir le vice-président de la Fifa.
Le président de la Com­mission de gouvernance de la Caf, l’Ivoirien Michel Brizoua Bi, avait fait part de son désaccord avec le Comité d’urgence sur l’interprétation de son avis sur les candidatures dans le cadre de l’élection à la présidence de l’instance dirigeante du football continental.
Dans un courrier signé de son président, la Commission de gouvernance de la Caf avait estimé que cette interprétation du Comité d’urgence «procédait d’une malheureuse erreur de lecture des dispositions statutaires» de l’instance continentale.
Aps



via LeQuotidien

Continuer La Lecture

Actualité

Election à la CAF : Les quatre (4) candidatures validées par la FIFA

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo – Fatou Laobé conseille les « diongoma » : Déléne Pobar Sène Dieukeur Yi Goudi

Publié

sur


Vidéo – Fatou Laobé conseille les « diongoma » : Déléne Pobar Sène Dieukeur Yi Goudi

Vidéo – Fatou Laobé conseille les « diongoma » : Déléne Pobar Sène Dieukeur Yi Goudi

Vidéo – Fatou Laobé conseille les « diongoma » : Déléne Pobar Sène Dieukeur Yi Goudi






Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion