Suivez-nous

Actualité

Transport en commun : Les dernières restrictions levées

Publié

sur


Le gouvernement est en train de remettre lentement les choses à l’endroit. Hier, le ministre des Transports terrestres a décidé de lever les dernières mesures restrictives instaurées dans ce secteur dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.
Désormais, l’occupation de toutes les places assises est autorisée. Selon l’arrêté ministériel, «l’embarquement de passagers dans les bus, minibus, autocars et taxis effectuant le transport public ou privé des voyageurs se fait dans le respect du nombre de places autorisé pour chaque catégorie de véhicule. En toute circonstance, il est interdit d’admettre à bord d’un véhicule de transport de voyageurs un nombre de passagers, qui empêche la fluidité de l’ouverture et de la fermeture des portes dudit véhicule».
Cette mesure va redonner un peu le sourire aux transporteurs. Il leur était interdit de remplir de passagers les véhicules de trans­port en commun depuis le 25 mars 2020. La levée de cette contrainte n’absout pas le port obligatoire du masque, qui reste de rigueur sous peine de sanctions.



via LeQuotidien

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

(07 Photos) Découvrez le Sagnsé de la semaine, avec Kya Aidara, elle s’affiche toute sublime

Publié

sur






Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Actualité

Safia Diatta : – Mulomp ou Dakar ? Karma ou Infidèles? Lycée Kennedy ou Lycée Malick Sy – TAF TAF

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Affaire Dieyna Baldé : la nouvelle requête de Diop Iseg

Publié

sur




Libre depuis le 28 juillet dernier, le Président directeur général (Pdg) de l’Institut supérieur d’entrepreneurship (Iseg) veut être déchargé de toute poursuite dans l’affaire Dieyna Baldé.

Un dossier plus que sulfureux pour laquelle il a été inculpé pour détournement de mineure suivi de grossesse.
Selon Les Échos, Diop Iseg a saisi d’une lettre le président de la Chambre d’accusation d’une requête aux fins d’annulation de toute la procédure.
Il conteste les délits suscités visés par le parquet au motif que lesdits délits sont déterminés par la minorité de Dieyna Baldé.
Selon le Code pénal, plus précisément en son article 320, la minorité est plafonnée à 16 ans alors que Dieyna a 17 ans



Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Suggestion