Suivez-nous

Actualité

Relance de l’économie locale : Diass mise sur l’agriculture

Publié

sur


Pour la relance de l’économie locale, la commune de Diass mise beaucoup sur l’agriculture. En ce sens, le maire, Mamadou Ndione, par ailleurs Directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), a aidé les populations dans différents villages de sa commune à exploiter 50 ha d’arachide et de pastèque. Venu s’enquérir de l’état d’avancement des cultures, l’édile de Diass a expliqué : «Nous avons cultivé 50 ha pour pouvoir davantage aider nos populations dans cette phase de résilience. Nous avons cultivé de l’arachide et de la pastèque et cette visite nous réconforte. Il y aura une autre visite pour la récolte. Nous avons mis les moyens pour avoir de l’arachide de haute qualité exportable, qu’on peut manger, qu’on peut traiter sans aflatoxine.» Avec la survenue de la pandémie, poursuit-il, «nous avons très tôt compris que c’est l’agriculture qui pourra nous permettre d’y faire face. C’est ainsi que nous avons décidé d’appuyer les populations en semences, en intrants, en matériels agricoles et en engrais. Ce qui nous a permis d’exploiter près de 50 ha dans les quatre champs où nous exploitons de l’arachide et des pastèques. La visite nous a permis de nous rendre compte que les cultures se portent très bien, que l’hivernage est globalement bon. Nous invitons juste les cultivateurs à bien prendre soin des cultures pour qu’on puisse les récolter dans de bonnes conditions et qu’on puisse en bénéficier».
Les paysans ont ainsi de leur côté, montré leur satisfaction. Ibrahima Sène, paysan habitant le village de Packy, indique que l’initiative du Directeur général du Cosec leur a permis un retour à la terre facilité. «Nous avions des problèmes pour exploiter la terre. Car, tentés par l’exode, l’essentiel des jeunes a abandonné les champs. Cette initiative a permis aux jeunes et aux femmes de participer au développement de leur localité. Aujourd’hui, nous avons retrouvé le sourire, car de bonnes récoltes sont attendues de toutes les spéculations, notamment le mil, l’arachide, le gombo, etc.», a dit le cultivateur.
Outre cet appui dans le domaine agricole, le Directeur général du Cosec  a offert des ordinateurs  portables et  une enveloppe financière  aux six meilleurs nouveaux bacheliers de la commune. Profitant de cette  remise de don, M. Ndione a demandé aux entreprises de parrainer, dans le cadre de leur responsabilité sociétale d’entreprise, les meilleurs élèves  de la commune au moins pour une durée de 10 ans.



via LeQuotidien

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Capacité de mobilisation des ressources budgétaire: Macky Sall fait un bilan de son programme

Publié

sur


Le président de la République Macky Sall semble satisfait de son travail depuis qu’il est chef de l’Etat de ce pays. Ce jeudi, il a présidé la journée nationale de la décentralisation à Diamniadio. Il a profité de l’occasion pour magnifier ses exploits pour les capacités de mobilisation des ressources budgétaires. Selon ses estimations, il dépasse de loin les autres régimes.

Un bilan élogieux

Par rapport au plan décennal, nous en sommes à 506 milliards. Et il nous faut aller au-delà de 760 et quelques milliards qui ont été programmés. Quand on avait fait ce programme, je me rappelle, ils disaient c’est impossible, ou ils prendront 700 milliards. Nous arrivons quand même à multiplier par deux le budget que moi j’ai trouvé“, a-t-il déclaré.

Le dépassement

Il poursuit: “Ce Sénégal-là n’a rien à voir avec ce qu’il y avait il y a 10 ans ou 15 ans. Ce n’est plus le même pays en termes de capacités. En 2000 déjà, notre budget national était de 596 milliards de francs Cfa. 2012 c’était autour de 1900 et 2000 milliards de francs Cfa. Aujourd’hui il est de 4500 milliards. Dans 4 à 5 ans nous seront à 5000 milliards. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, le budget de l’éducation nationale seulement dépasse le budget du Sénégal en 2000 », renseigne Macky Sall.

Impossible n’est pas Macky Sall

Il chante ses louanges et taquine ses détracteurs. “Quand le président Macky Sall dit on va faire cela, il ne faut pas dire ‘‘ce n’est pas possible’’. Moi, je fais avec la preuve de l’exemple. Diamniadio est une preuve. Vous allez bientôt voir le Ter. Il sera accompagné par des réformes et le changement de comportements pour que le pays soit vraiment un pays en développement. Un pays qui doit atteindre son émergence”, a ajouté le chef de l’Etat.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Général Mbaye Cissé : « Le CESE est un organe consultatif de la République qui… »

Publié

sur


Le Directeur Général du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité, Général Mbaye Cissé s’est déplacé, le Mercredi 21 Octobre 2020, au Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) pour solliciter à Mme la Présidente de ladite Institution, Mme Aminata TOURÉ, le soutien de « son » Institution pour bénéficier des avis des différents experts dans le cadre de son programme de capacitation des élus locaux dans la prise en compte des questions sécuritaires à la base…


En effet, cette visite s’inscrit, selon Général Mbaye Cisse, dans le cadre des visites de courtoisie qu’ils mènent à direction des Institutions. « J’ai pris service depuis le 15 juillet dernier et dans le cadre de mes visites dans les Institutions de rendre cette visite de courtoisie à Mme la Présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental pour me présenter à elle et surtout présenter les programmes du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité. Parce que nos programmes sont transversaux et le Conseil Economique, Social et Environnemental est un organe consultatif de la République qui bénéficie de beaucoup d’expertise et dont les avis impactent les politiques publiques. Nous avons donc sollicité à Mme la Présidente le soutien du Conseil pour bénéficier des avis des différents experts. Et Mme la Présidente n’a pas manqué de nous souligner que nous pouvons même nous engager dans des projets de recherche en commun. Notre Centre fait aussi dans la recherche et nous pouvons, en équipe, avec des membres du Conseil participer à des études commune sur des questions bien ciblées », soutient le Directeur Général du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité.

Le Cese s’engage à accompagner le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité…

Poursuivant, le Général Mbaye Cissé fait savoir que la défense et la sécurité sont aujourd’hui des domaines qui traversent toute la société. Il était utile donc, selon lui, de venir partager avec Mme Aminata Touré leurs programmes en direction des collectivités territoriales et voir comment ils pourront travailler ensemble sur ce programme là pour le bénéfice des populations locales. Ce programme vise, explique-t-il, à capaciter les élus locaux dans la prise en compte des questions sécuritaires à la base. Il s’explique : « Comme vous le savez, la sécurité ne se limite pas aujourd’hui uniquement à la question physique. Elle englobe beaucoup de domaines dont le domaine social, économique, culturel, environnemental, sanitaire. Et tous ces aspects peuvent faire l’objet de discussion, de capacitation et d’échanges entre acteurs pour mieux prendre en compte les préoccupations des populations. En faisant cela, on est dans la prévention. Mais, la prévention, c’est la première étape de la sécurité. »


La Présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental, Mme Aminata Touré, après avoir félicité et prodigué des conseils au Général Mbaye Cissé et ses collaborateurs, s’engage à accompagner le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité pour la matérialisation de leur programme de leur capacitation des élus locaux dans la prise en compte des questions sécuritaires à la base…



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Kalidou Koulibaly à Liverpool : Signature imminente du sénégalais

Publié

sur


Kalidou Koulibaly serait la priorité de Liverpool en défense.Liverpool compte accélérer sur le dossier Kalidou KoulibalyVirgil Van Dijk, blessé pour plusieurs mois, les dirigeants de Liverpool devraient bien recruter un nouveau joueur au poste de défenseur central.
D’ailleurs, le site italien Calciomercato explique que les Reds pourraient accélérer sur le dossier Kalidou Koulibaly (Naples).
Afin de boucler au plus vite ce transfert, la direction du club britannique serait disposée à mettre sur la table entre 70 et 75 millions d’euros.
Une somme qui pourrait intéresser le président du Napoli qui n’était déjà pas contre se séparer cet été du Sénégalais, sous contrat jusqu’en 2023, en cas de belle offre



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion