Suivez-nous

Actualité

Quatorzaine réduite à 7 jours pour les cas contacts : 3 questions pour comprendre

Publié

sur



Le Conseil scientifique est favorable à la réduction de la durée de l’isolement pour les cas contacts du coronavirus et en cas de test positif au Covid-19.

Le Conseil scientifique a rendu ce mardi un avis « favorable » pour raccourcir à sept jours la durée d’isolement des personnes testées positives au coronavirus et des cas contacts, contre quatorze actuellement, a déclaré mardi le ministre de la Santé Olivier Véran. La décision sera prise formellement « vendredi en cours d’un conseil de défense », a précisé sur France Inter le ministre.
Sur le même sujet
contact
Coronavirus : qu’est-ce qu’un cas contact ?

Rappelons qu’actuellement, il est nécessaire de respecter une période d’isolement de 14 jours (c’est-à-dire : une quatorzaine) lorsqu’on est testé positif ou que l’on a été en contact avec une personne diagnostiquée positive au Covid-19, la maladie provoquée par le coronavirus Sars-Cov-2.
Pourquoi réduire la période d’isolement de 14 à 7 jours ?

« On est davantage contagieux dans les cinq premiers jours ou qui suivent les symptômes ou qui suivent la positivité d’un test. Et ensuite cette contagiosité diminue de façon très importante, et au-delà d’une semaine, elle demeure mais elle est très faible », a argumenté Olivier Véran.

Qui plus est, cette période d’isolement raccourcie favorisera selon le ministre de la Santé, « une meilleure adhésion » car explique-t-il, « on constate qu’un grand nombre de Français ne respecte pas la quatorzaine ».
Quelle est la période d’incubation ?

« Le délai d’incubation du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, même s’il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours »,explique Santé Publique France sur son site d’information grand public.

Anne-Claude Crémieux, infectiologue interrogée par France Info, précise : « On sait qu’on est contagieux 48h avant l’apparition des symptômes et jusqu’à 10 jours après », soit autour de 12 jours au total.

Pendant le temps d’incubation, on peut être contagieux, c’est à dire que l’on peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles.
N’est-ce pas risqué de laisser des patients contagieux non isolés ?

Selon Olivier Véran, la grande majorité des patients contagieux le sont pendant les cinq premiers jours, ensuite cela devient plus rare. Même analyse de l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à Genève, interrogé par le Journal du Dimanche, « les données montrent aujourd’hui que l’essentiel des contagions se fait dans la fenêtre des cinq premiers jours après les symptômes. Si on arrivait déjà à respecter ces cinq jours, on laisserait sans doute passer quelques personnes porteuses, mais semble-t-il avec un faible pouvoir de contamination. Cinq voire sept jours, c’est un compromis pragmatique. Plus c’est court, plus c’est facile à observer, plus c’est efficace. »

En résumé, la réduction de la période d’isolement de 14 à 7 jours, si elle n’est pas parfaite épidémiologiquement parlant, devrait être sanitairement parlant plus efficace pour réduire la circulation du virus, du fait d’une meilleure adhésion des Français.

En revanche, pour William Dab, ancien directeur général de la santé, le raccourcissement de cette durée d’isolement de 14 jours « ne serait pas prudent ».  » On baisserait la garde au moment où la circulation virale redevient très active. C’est un pari qui semble hasardeux. »

À lire aussi :

Covid-19 et école : « La classe peut être fermée si au moins 3 enfants sont positifs »

Quand et où porter son masque ? Le moyen mnémotechnique d’Olivier Véran

Insolite : aux États-Unis, des « Covid-parties » pour attraper le coronavirus

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Affaire Sidiki Diabaté : Universal Music Africa suspend sa collaboration avec l’artiste

Publié

sur


Selon l’Universal Music Africa, compte tenu de la gravité des faits reprochés pas Sidiki Diabaté dans l’affaire, il suspend sa collaboration.
Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, le géant de la production musicale Universal Music Africa dont est sociétaire l’artiste malien, a suspendu sa collaboration avec l’artiste en attendant un verdict juridique.

Voir cette publication sur Instagram

#INFORMATION

Une publication partagée par Universal Music Africa (@universalmusicafrica) le 23 Sept. 2020 à 9 :03 PDT

L’article Affaire Sidiki Diabaté : Universal Music Africa suspend sa collaboration avec l’artiste est apparu en premier sur Dakarbuzz.





Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Actualité

ARRESTATION DU LUTTEUR BÉBÉ DIÈNE : LA RÉACTION DE BOY KAÏRÉ

Publié

sur


Le lutteur Bébé Diène, pensionnaire de l’écurie Soumbédioune, a été
arrêté une énième fois pour détention de drogue et de faux billets par
la police centrale. Un fait que son mentor, l’ancien lutteur, Boy Kairé
regrette. « Bébé Diène était un jeune lutteur pétri de talent qui a
grandi devant moi. Il a encore commis un péché de jeunesse. Maintenant,
ce qu’il doit revoir, c’est ceux avec qui il s’accompagne. Un lutteur
doit choisir ses amis. Il ne doit pas tisser relation avec tout le
monde. Ses amis doivent être des lutteurs comme lui. Nous ne vivons pas
avec les pensionnaires de l’écurie mais, en plus des entrainements, nous
leur inculquons de bonnes valeurs. Maintenant, le lutteur qui ne fait
pas le tri de ses amis, sera toujours en danger », a déclaré Boy Kairé,
joint au téléphone.

Selon lui, les membres de l’écurie vont se réunir à partir de la
semaine prochaine pour statuer sur le cas du lutteur incriminé. Mais,
précise-t-il : « je ne peux pas dire si on va l’exclure définitivement
ou si on va le garder et le redresser. La décision que nous prendrons
sera consensuelle ». Poursuivant, il ajoute : « lors de sa dernière
arrestation, il avait nié les faits qui lui sont reprochés et, la
justice lui avait tendu la perche en le libérant. Donc, il aura une
chance pour se ressaisir. J’ai été abattu par sa nouvelle arrestation.
Je leur souhaite à tous un bel avenir ».

Selon Boy Kairé, lors de son dernier procès, l’écurie avait commis
des avocats pour assurer sa défense. Mais, dit-il, pour cette nouvelle
arrestation, aucune décision n’a été prise pour le moment.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Roger – L’or de Ninki Nanka ou Pod et Marichou ? | TDD RISKÉ

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion