Suivez-nous

Actualité

Procédure disciplinaire : Téliko enregistre un soutien international

Publié

sur


Souleymane Téliko, le président de l’Union des magistrats du Sénégal
(Ums) vient d’enregistrer un nouveau soutien. Cette fois-ci, il s’agit
du Groupe Africain de l’Union Internationale des Magistrats. Dans un
communiqué, la section africaine de l’Uim semble se réjouir de la
posture de Téliko, déterminé à lutter pour l’indépendance de la
magistrature.

« A l’occasion de récentes nominations et
d’affectations de magistrats, en violation flagrante du principe sus
visé, dont celui d’un Président de Tribunal d’Instance relevé de ses
fonctions par la voie de la consultation à domicile, c’est-à-dire, sans
réunir le Conseil Supérieur de la Magistrature, l’Union des Magistrats
Sénégalais, par la voix de son Président, Monsieur Souleymane Téliko les
a dénoncés », rappelle la note.

Une dénonciation qui va le
conduire à l’inspection générale des affaires de la Justice. Aussi le
groupe africain de l’Uim souligne que Téliko a appris la saisine du
Conseil supérieur de la magistrature par voie de presse, à travers un
communiqué, pour une procédure disciplinaire.

« Face à cette
situation aberrante, le Groupe Africain de l’Union Internationale des
Magistrats affirme témoigner tout son soutien à l’UMS et à son Président
dans la lutte pour l’instauration d’une véritable indépendance du
pouvoir judiciaire en République du Sénégal », tranche l’organisation.

Cette
dernière n’a pas manqué d’ailleurs d’interpeller le ministre de la
Justice, Me Malick Sall, pour que les garanties statutaires des
magistrats et l’indépendance de la Justice soit préservées.



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

6 conseils pour une journée « hygge » en automne

Publié

sur


L’hiver arrive, le soleil se fait timide et la situation sanitaire ne tend pas vers une amélioration. Afin d’appréhender l’automne, voici quelques conseils pour être « hygge » du matin au soir.

Le changement d’heure a sonné. Les températures chutent, les jours raccourcissent et chacun doit être chez soi avant le couvre-feu. Pourquoi ne pas voir cette période déconcertante comme une aubaine pour favoriser votre bien-être ? Cocooning, douceur, détente, chaleur et partage peuvent devenir vos maîtres mots en adoptant la méthode « hygge ». Profiter de la fraîcheur extérieure ou s’emmitoufler chez soi : voici ce que propose cette méthode danoise 100% bien-être.
Sur le même sujet
5 conseils pour développer sa pensée positive
5 conseils pour cultiver sa pensée positive
« Hygge » : la chaleur en automne

La légende raconte que les Danois constitueraient le peuple le plus heureux, ce malgré la longue période hivernale qu’ils doivent affronter. Et si le « hygge » en était l’inspiration ? Si celui-ci reste difficile à traduire ou à définir, cette méthode reste synonyme de reconnexion avec soi-même et avec son entourage. Vous ne connaissez pas ce terme ? Une chose est sûre cependant, vous l’avez déjà pratiqué au moins une fois ! Préparer un bon petit plat pour sa famille, c’est hygge. Une soirée au coin du feu sur le canapé ? Hygge !

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Gamou à Thiaroye Gare : Moustapha Cissé (APR) apporte son appui aux populations…

Publié

sur


Pour les besoins de la commémoration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Muhammad (PSL) appelé aussi Gamou, Moustapha Cissé , responsable de l’Alliance Pour la Républicaine (APR) dans la Commune de Thiaroye Gare ( Pikine) s’est encore illustré. Il a offert à la résidence « Keur Serigne Touba » de la Cité Rochette un bœuf. Il ne s’arrête pas là. Deux autres boeufs ont été gracieusement donnés aux différents « Daaras » de la localité par l’entremise de ce  chargé de mission à la Présidence de la République. Le geste de ce partisan du « Macky » est positivement apprécié par les bénéficiaires.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Emigration Clandestine : Macky cherche des solutions pour les jeunes…

Publié

sur


L’émigration clandestine continue de décimer des familles au Sénégal. Hier en Conseil des ministres, le Président Macky Sall a, au sujet de la politique nationale de jeunesse et de promotion de l’emploi des jeunes, rappelé au gouvernement, « la haute priorité qu’il consacre à la mise en œuvre, avec une action urgente de la DER (Délégation général à l’Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes), pour venir en appui aux jeunes concernés ».
Ensuite, le Chef de l’Etat a demandé au ministre en charge de la Formation professionnelle, et au Délégué général à l’Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes, face à la recrudescence de l’émigration clandestine, « d’orienter et de renforcer leurs programmes de capacitation et d’accompagnement de la jeunesse. »
Par ailleurs, à ce titre, le Président Sall a instruit au Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, ainsi qu’au Ministre de la Coopération, « d’accélérer la mobilisation des ressources dédiées au programme de construction des 45 centres départementaux de formation professionnelle ».
Enfin, il a exhorté les ministres en charge de la Jeunesse et des Finances, « de faire prendre toutes les dispositions » pour engager la construction et la mise en service des Maisons de la Jeunesse et de la citoyenneté prévues dans tous les départements du pays. Et requis « l’intensification des interventions en faveur de l’employabilité et du développement de l’entrepreneuriat des jeunes ».



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion