Suivez-nous

Actualité

Ourossogui : Création d’un 32ème bataillon par l’armée nationale

Publié

sur


Le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, a fait état hier vendredi, à Ourossogui, de la création d’un 32e bataillon par l’armée nationale dans la région de Matam.

Nouvelle base militaire face aux défis sécuritaires

Accompagné du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Malick Sall, et du Général Birame Diop, chef d’Etat-major général des armées, Sidiki Kaba a annoncé que l’installation à Ourossogui, d’un nouveau bataillon de 700 hommes, pour répondre aux nombreux défis sécuritaires à relever dans la zone frontalière. La délégation ministérielle qui a fait le déplacement à partir d’un hélicoptère a été accueillie par les autorités administratives et territoriales de la région au niveau de l’aérodrome d’Ourossogui.

Remise d’équipements sportifs aux Asc

Durant cette visite de travail, le ministre des Forces armées a d’abord effectué une remise d’équipements sportifs aux Asc avant de procéder à une prise de possession du terrain de sports jouxtant le camp militaire d’Ourossogui, partie intégrante du domaine militaire. Après avoir entretenu l’assistance de la volonté engagée de l’Etat de la sécurisation des populations, Sidiki Kaba a souligné que l’érection de ce bataillon dans cette zone frontalière répond à un besoin sécuritaire.

Message aux militaires

Précisant qu’il s’agit «de renforcer les capacités militaires et d’apporter une réponse aux défis multiformes auxquels nous sommes confrontés au regard de la situation sécuritaire autour de nos frontières », le ministre des Forces armées a recommandé aux militaires de garder à l’esprit l’importance de vivre en synergie avec les populations dans le but d’obtenir leur collaboration.



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Série – Virginie – Episode 20 – VOSTFR

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Levée de fonds pour le rapatriement de la dépouille de Souleymane Niakhaté

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Covid-19: «Ceux qui seront vaccinés en premier au Sénégal»

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Les autorités sénégalaises disent faire ce qu’il faut pour que le vaccin contre la covid-19 soit disponible chez nous. Directeur de la prévention, Mamadou Ndiaye a listé hier vendredi, sur « Jakaarlo-bi », les cibles prioritaires de la vaccination au Sénégal, si jamais le vaccin arrivait à être introduit dans le pays.

«En priorité on vaccinera les personnes âgées d’au moins 60 ans, le personnel de santé qui est en première ligne, ensuite les personnes qui ont des comorbidité. Ce sont elles qui sont prioritaires. Mais bien sûr que s’il y a des possibilités, ce sera étendu aux autres personnes.

Nous prendrons un vaccin homologué par l’Organisation mondiale de la Santé. Mais, pour le moment, n’a été homologué. Celui de Moderna, même s’il est bon, il y a des critères qui ne nous conviennent pas. Notamment la conservation à moins 90 degrés. Celui de Pfizer aussi.

Le Sénégal travaille dans une coalition pour pouvoir avoir le vaccin qui puisse répondre à nos critères.  Nous nous sommes inscrits dans cet initiative pour pouvoir avoir le vaccin et on l’aura. Nous sommes prêts à déposer toute notre documentation et notre dossier pour introduire le vaccin. Et ce n’est pas la première fois puisque ce sera le 7ème vaccin  introduit dans le pays.»

igfm



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion