Suivez-nous

Actualité

Neuf Ans Après, Nafissatou Diallo Brise Le Silence –

Publié

sur


Nafissatou Diallo, d’origine guinéenne, se confie à Paris Match, relayé par midilibre.fr, visité par Senego. Elle donne sa version des faits, sa vie depuis ce qu’elle appelle “l’accident” et charge la justice américaine. Ce, neuf ans après l’affaire du Sofitel de New York, qui a précipité la chute de Dominique Strauss-Kahn, alors âgé de 62 ans.

Cette affaire a précipité la chute de Dominique Strauss-Kahn. Alors que ce socialiste était donné favori dans la course à l’élection présidentielle française de 2012.

DSK a gâché sa vie

Dans un entretien exclusif qui paraît ce jeudi 10 septembre, dans les colonnes du Paris Match, Nafissatou Diallo affirme avoir été “privée de justice”. A en croire l’ancienne femme de chambre de l’hôtel Sofitel, à New York, l’affaire DSK a gâché sa vie.

Et tout part de ce 14 mai 2011, Nafissatou Diallo rencontre Dominique Strauss-Kahn, alors patron du Fonds monétaire international, dans la suite 2806 du Sofitel de New York. “Ce jour-là, tout a changé. Ce souvenir ne me quittera jamais”, raconte-t-elle. Elle accuse le patron du Fonds monétaire international d’agression sexuelle dans sa suite.

DSK rejette les accusations et rentre en France

Et la justice américaine s’en mêle. Strauss-Kahn qui rejette les accusations est incarcéré puis assigné à résidence à New York. Il démissionne de ses fonctions de directeur général du FMI. La procédure pénale est abandonnée le 23 août et il rentre en France.

DSK, qui rejette les accusations, est incarcéré, puis assigné à résidence à New York. Il démissionne de ses fonctions de directeur général du FMI. Le procureur a des doutes sur la crédibilité de Nafissatou Diallo en raison de mensonges répétés sur certains aspects de sa vie.

Du suicide au règlement à l’amiable

“J’ai été piégée et trahie. Je ne me remettrai jamais de la façon dont les procureurs de New York m’ont traitée”, poursuit l’ex-femme de chambre. “À cause de ce qu’ils m’ont fait subir, j’ai eu envie de me suicider.”

Mais un an environ après les faits, un accord sera conclu avec Dominique Strauss-Kahn. Et, Paris Match avance la somme d’un million de dollars. “Je voulais sortir de cette histoire aussi vite que possible”, retrace-t-elle. Je n’avais absolument pas l’intention d’écrire un livre à l’époque.” Ce qu’elle prépare aujourd’hui, avec un nouvel ouvrage sur l’affaire afin de “donner [sa] vérité”.





Sanslimites

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Fatou Thiam tacle sévèrement Ousmane SONKO : « tout le monde sait que tu es mythomane »

Publié

sur


« Ousmane SONKO : tout le monde sait que tu es mythomane » Il se prononce sur tout, mais ne maîtrise rien de ce qu’il dit. Il tente de jeter le discrédit sur tout le monde, mais oublie qu’il est un ancien fonctionnaire véreux de classe exceptionnelle. Mansour FAYE souligne que cet homme cherche en vain à rencontrer le Président loin des projecteurs, au lieu de donner des arguments solides pour fragiliser cette déclaration, Monsieur SONKO a préféré ouvrir, comme à l’accoutumée, un contre-feu, pour divertir l’opinion publique. Il a encore mis encore en branle son jeu favori : mentir, manipuler, diffamer, calomnier, insulter pour barrer hermétiquement le chemin qui mène vers son passé scandaleux. Tu avais déclaré que tu détenais les preuves sur le dossier des 94 milliards et tant d’autres dossiers, mais à la fin, rien, rien, rien. Une chose est sûre, tu es un spécialiste des mensonges et de la manipulation ; et face à Ousmane SONKO, Patin serait un grand amateur. Aujourd’hui, tu es la seule personne qui se trouve dans une situation inconfortable à cause de ton arrogance, mais surtout à cause de ta fortune immense que tu ne parviendras jamais à justifier.

Tu dis que tu es un militant de la reddition des comptes, commence alors par nous édifier sur les terrains que tu aurais octroyé à tes amis de façon fort peu orthodoxe. Peux-tu nous donner des précisions sur le terrain que tu as donné à un de tes acolytes en l’occurrence Biram Souléye DIOP (Almadies, derrière la BOA, lot N° 184) ? Auras-tu le courage de dire toute la vérité sur le terrain donné à Bassirou Diomaye FAYE (Mermoz Lot N° 119) ? Au nom de la reddition des comptes, peux-tu nous édifier sur le terrain enregistré au nom de SCI Alif (Almadies, lot N° 808 derrière la BOA) ? Tu as déclaré partout que tu ne détenais qu’une seule maison à la cité Keur Gorgui, à qui appartient alors ce terrain formant le lot N°431 du lotissement dit du (CICES) d’une superficie de 200 m2 à détacher du TF 30.673/DG ? Les sénégalais attendent des réponses précises à toutes ces questions, point de divertissement pour te tirer d’affaire. Mentir à longueur de journée ne saurait être un projet politique, apprends à dire la vérité à nos compatriotes, ne serait-ce qu’une seule fois. A bon entendeur ! Madame Fatou THIAM Présidente Mouvement ALUR





Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Camerawoman agressée : Le Forum du Justiciable Interpelle le DG de la Police

Publié

sur


Le Forum du Justiciable a appris avec beaucoup d’inquiétude que dans le cadre de son travail, la camerawoman de Dakaractu a été violentée par la police. Un acte que le Forum condamne sans réserve
et qualifie comme une atteinte grave à la liberté de travail et au droit à l’information.
Le Forum interpelle directement, le Directeur général de la police nationale sur ces pratiques devenues récurrentes qui n’honorent pas la police nationale et invite les autorités habilitées à ouvrir une enquête sur cette affaire afin de situer les responsabilités.

Fait à Dakar, le 30 Septembre 2020
Bureau exécutif



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Affaires Locafrique et Carrefour Automobiles : Khadim Bâ blanchi !

Publié

sur


Khadim Bâ a été blanchi dans les affaires Locafrique et Carrefour Automobiles qui l’opposent à son père Amadou Bâ. Selon Libération, repris par Seneweb, le Doyen des juges lui a accordé, hier, un non-lieu, s’opposant ainsi au réquisitoire du parquet qui réclamait la tenue d’un procès. Une décision de justice qui a une incidence directe sur la gestion de la Société africaine de raffinage (Sar). La même décision a été étendue aux membres de sa famille inculpés à la suite d’une plainte de son père, Amadou Bâ.

Accusé de faux et usage de faux, association de malfaiteurs, abus de biens sociaux et escroquerie, le patron de Locafrique a été entièrement blanchi par le Doyen des juges près le Tribunal de grande instance de Dakar dans cette procédure ouverte à la suite d’une plainte déposée par son père Amadou Bâ.
Dans l’avis de l’ordonnance rendue, le Doyen des juges Samba Sall renseigne à Me Mouhamed Seydou Diagne, avocat de Khadim Bâ, avoir rendu, le 29 septembre 2020 (hier mardi), une ordonnance de non-lieu dans cette dite procédure. La mère de Khadim (Oumou Guèye) son frère (Alioune Badara Guèye) et ses deux sœurs (Fatou Kiné Bâ et Ndèye Khady Bâ) qui étaient aussi dans cette procédure ont bénéficié de non-lieu. De même que les collaborateurs du Directeur général de Locafrique Ibrahima Diakhoumpa et Abdou Karim Diop, eux aussi inculpés dans le cadre de cette procédure.
Toutes ces personnes ont été blanchies par le Doyen des juges. Ce qui est un rebondissement spectaculaire dans cette bataille judiciaire entre père et fils. Amadou Bâ, patron de Carrefour automobiles qui l’accuse d’avoir utilisé de manière illicite sa richesse. Ce qui avait justifié les deux plaintes qu’il avait déposées contre son fils. L’une des plaintes a été déposée à la Section de recherches pour cession frauduleuse des actions de Locafrique. L’autre a atterri sur le bureau du Doyen des juges pour faux, usage de faux en écritures privées de commerce.
Carrefour automobiles détenait 99% des parts de Locafrique, mais en 2016, des problèmes sont survenus dans l’entreprise. Amadou Bâ accepte alors de se retirer, surtout qu’il était malade, laissant ses actions aux membres de sa famille. Des sources proches de cette affaire estiment qu’il en a donné à sa femme, à ses fils et filles. Sur cette base, les partenaires convoquent une nouvelle assemblée générale à la suite de laquelle il a été décidé de mettre Alioune Badara Bâ à la tête de Carrefour Automobile et de confier les rênes de Locafrique à Khadim Bâ. Après quelques années, il y a eu des rapports d’audit. Des commissions bancaires (Bceao) ont toutes décelé des déficits financiers à Carrefour Automobiles, parce qu’il n’arrivait même plus à payer les charges fixes. Ce qui justifie la plainte qui a été déposée contre lui.
Amadou Bâ contre-attaque en portant plainte contre ses enfants et son épouse. Il disait qu’il n’a jamais signé pour donner ses actions et que sa signature a été imitée. « C’est ce qui est à l’origine de tous les problèmes dans cette affaire », soufflent des sources judiciaires. Ainsi Khadim Bâ, sa mère et ses deux sœurs ont été inculpés et placés sous contrôle judiciaire. Amadou Bâ sollicite alors la prise de mesures conservatoires qui limiteraient les actions de son fils. C’est le début des perturbations à Locafrique. Amadou gagne des batailles, obtenant des ordonnances dans ce sens. Mais depuis hier, la tendance s’est renversée et la Justice a tranché en faveur de Khadim Bâ. Le Doyen des juges a conclu que le Directeur général de Locafrique n’a commis ni faux ni escroquerie, ainsi que tous les autres membres de la famille. Ils sont blanchis, parce que le protocole a été signé par Amadou Bâ. Donc, ce qui signifierait qu’il n’a plus d’actions dans les deux sociétés.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion