Suivez-nous

Actualité

Mayib Mbow, le gendarme qui a risqué sa vie pour sauver une fille électrisée

Publié

sur

Cette histoire mérite d’être racontée Bambey TV salue devant tous les sénégalais la bravoure du gendarme Mayib Mbow qui a risqué hier sa vie pour sauver une jeune fille électrisée par un poteau électrique en fer.
Les habitants alertés par les étincelles sont tous sortis pour voir ce qui se passe mais à leur grande surprise il y’a une fille couchée près d’un poteau électrique en fer . Tout le monde avait peur de l’approcher du fait qu’il y’a de l’électricité et il y’a aussi de l’eau car c’était après la pluie. La fille était là mourante. Devant les ” fais attention ce n’est pas sûr de certains habitants qui étaient présents sur les lieux ” le gendarme Mbow déclara ” même si je devais y laisser ma vie, cette fille je vais la sortir de là.
Donc c’est lui seul qui l’a fait sortir de l’eau sans l’aide de personne. Nous tous en commençant par moi nous n’avons pas osé s’approcher déclare un témoin .
Selon toujours notre source Il l’a sorti de l’eau électrisée et s’est mis à la rèanimer pendant plus de 15 mns en attendant l’arrivée des sapeurs pompiers.
Cet acte de bravoure ne doit pas rester dans l’anonimat.

Il faut préciser que c’est un fils de Bambey. Son père a été intendant à l’ENCR et sa maman a tout donné dans le corps médical à Dangalma où elle servait. Son grand frère feu Daouda Mbow est tombé au champ de bataille en tant que gendarme en faction en Casamance. Donc cet ac

Merci au gendarme Mayib Mbow vous avez honoré la gendarmerie.

via Sanslimites

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Urgent- Meurtre d’un pécheur sénégalais par des chinois: Alioune Ndoye fait une déclaration inattendue

Publié

sur


Le ministre de la Pêche et de l’économie maritime, Alioune  Ndoye a annoncé l’ouverture d’une enquête, suite aux incidents en mer entre pêcheurs sénégalais et chinois, pour tirer l’affaire au clair, lors d’une rencontre qui s’est tenue le 24 septembre 2020 à la sphère ministérielle de Diamniadio.

« Il ne faut pas mélanger les choses. C’est un sujet très sensible. On a l’habitude d’indexer une communauté quand il y’a un problème. Ce navire est bien sénégalais car il a une licence de pêche sénégalaise. Il y’a des informations qui circulent à ce sujet mais il ne faut pas aller trop vite en besogne », a dit M. Ndoye.

Ainsi, a-t-il dit,  une enquête est en cours pour mettre la lumière sur cette affaire. Pour rappel, cet incident s’est déroulé ces derniers jours au large des côtes sénégalaises. Un jeune pêcheur sénégalais de 36 ans a été aspergé d’essence et brûlé vif, selon des informations rapportées par plusieurs médias. Gravement atteint par ses brûlures, le jeune homme a été acheminé en Gambie pour des soins.





Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Série – L’or de Ninki Nanka – Episode 19

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

L’UVS et la DER signent une convention de partenariat pour l’employabilité des étudiants

Publié

sur


L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), ont procédé à la signature d’une convention cadre de partenariat le jeudi 20 aout 2020. C’est dans ce cadre que M. Papa Amadou Sarr, Ministre, Délégué général à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des jeunes a effectué une visite le jeudi 17 septembre 2020, dans les locaux de l’Université virtuelle du Sénégal en compagnie d’une délégation constituée de membres de son équipe. Cette rencontre avait pour objectif d’échanger sur les orientations et projets relatifs à ladite convention.

Ce partenariat a pour objectif d’offrir aux étudiants de l’UVS, aux jeunes et aux femmes l’opportunité de concrétiser leurs projets d’entreprises, sur l’ensemble du territoire national, afin de faciliter leur insertion dans le marché du travail.
Fortes de leurs missions respectives, les deux institutions vont, par des initiatives conjointes et complémentaires, renforcer le dispositif d’accompagnement des étudiants entrepreneurs de l’UVS à travers l’incubation et d’autres initiatives. Ce partenariat consacre entre autres :
– La facilitation des initiatives entrepreneuriales des étudiants porteurs de projets, et une participation conséquente à leur insertion professionnelle à l’échelle nationale ;
– L’accompagnement pour le financement et le renforcement de capacités des étudiants entrepreneurs de l’UVS et le financement de la recherche développement de produits solutions ;
– L’accompagnement pour la mise en place de projets Fablab et de l’incubateur de l’UVS ;
– Le placement des étudiants entrepreneurs de l’UVS dans le réseau start-up et PME accompagnés par la DER
– La mise à disposition des Espaces numériques ouverts (ENO) comme espace de coworking et de recherche pour le développement pour les entrepreneurs accompagnés
par la DER
– Le développement de contenus pédagogiques communs pour l’accompagnement des porteurs de projets ; etc

Après s’être réjoui de cette visite de courtoisie, le Coordonnateur de l’UVS, a souligné l’ambition de l’université de fixer les jeunes dans leurs terroirs à travers les Espaces numériques ouverts (ENO) et un service de proximité. Aussi, le Professeur LO, en spécifiant que les étudiants entreprennent dès leur première année d’étude et rappelant l’approche de professionnalisation de la formation prônée par l’université, rassure qu’il mesure à sa juste valeur ce partenariat, qui permettra particulièrement de développer et d’accompagner la structuration de l’incubateur et du Fablab de l’UVS.
L’accord permettra donc d’intégrer des centres d’incubation et de connectivité au sein des treize (13) ENO de l’UVS présents sur toute l’étendue du territoire. Les étudiants et porteurs de projets bénéficieront ainsi d’une incubation qui va se matérialiser par des séances de coaching, de formation et d’animation. Il sera aussi l’occasion de mobiliser le réseau de partenaires de l’écosystème numérique de la DER/ FJ.
Dans une dynamique d’acquisition et de renforcement de compétences, une plateforme de formation à distance sera également mise en place par l’UVS. À son tour, M. le Délégué général Papa Amadou Sarr, non sans rappeler les synergies existantes entre les missions des deux organisations, rappelle que la DER/FJ ambitionne de susciter la conception d’innovations sociales et le renforcement de l’expertise technique et locale des jeunes entrepreneurs, par l’établissement de partenariats stratégiques avec des structures œuvrant pour le développement de la recherche et de l’acquisition de compétences techniques et managériales.
Il souligne de plus que ce partenariat entre en droite ligne avec les objectifs de la DER/FJ en matière de renforcement de l’écosystème entrepreneurial, d’innovation, de recherche et de développement. Il confirme ainsi la volonté de la Délégation d’accompagner la valorisation du capital humain et la promotion du milieu universitaire comme lieu d’innovation et de créativité mis au service de la résolution des problématiques des politiques publiques.
A travers la signature de cette convention, l’Université virtuelle du Sénégal et la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes entendent mettre en place des instruments et des initiatives performantes, afin de soutenir leurs communautés cibles dans la réussite de leurs projets de sociétés.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion