Suivez-nous

Actualité

Maladie des pêcheurs : Diouf Sarr rassure sur la consommation de poisson

Publié

sur


Selon le ministre de la Santé,Abdoulaye Diouf Sarr,aucun élément scientifique ne permet d’indexer la dangerosité des poissons après la multiplication des cas de dermatoses chez des pêcheurs revenus de la mer.

« Il n’y a pas à ce niveau-là, jusqu’au moment où nous vous parlons,
une situation qui mérite à ce qu’on alerte à ce niveau-là. Donc, vous
pouvez être rassurés à ce niveau-là.
Nous avons aujourd’hui donc, la confirmation que la cause n’est pas
virale et d’autres pistes sont explorées notamment la piste toxique et
la piste des algues.

Nous attendons quand-même, la confirmation du Laboratoire qui va
peut-être nous parvenir aujourd’hui, certainement’’, a dit Abdoulaye
Diouf Sarr à l’issue de sa visite au Centre de Santé de Mbao, où sont
admis des pêcheurs ayant développé des cas de dermatoses dont l’origine
reste encore inconnue.



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Accusé Macky de l’émigration Clandestine c’est malhonnête…selon Souleymane Amadou Hanne

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Nécrologie: Dr Papa Abdoulaye Seck en deuil

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

L’ancien ministre de l’Agriculture est en deuil.
Dr Papa Abdoulaye Seck, Ambassadeur du Sénégal à Rome, a perdu sa maman Awa Coumba Gaye, rappelée à Dieu. Décès survenu ce vendredi 27 novembre 2020 à Dakar, renseigne une note reçue.
Sanslimites présente ses condoléances à Papa Abdoulaye Seck et à sa famille.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

L’ultime « pied de nez » de Trump à l’Afrique

Publié

sur


Le
président sortant Donald Trump reste constant dans ses positions
vis-à-vis de l’Afrique. Même après avoir perdu le pouvoir, il continue
de poser des actes à l’encontre des Africains qui souhaitent se rendre
aux États-Unis.
La
dernière en date, il impose aux ressortissants de 15 pays africains le
versement d’une caution de 5 000 à 15 000 dollars avant tout voyage aux
États-Unis, rapporte Jeune Afrique.
La
mesure, qui entre en vigueur à partir du 24 décembre, concerne quinze
États dans le cadre d’un « programme-pilote de six mois », écrit JA.
Les
pays concernés sont: l’Angola, le Burkina Faso, le Tchad, la RDC,
Djibouti, l’Érythrée, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Liberia, la Libye,
la Mauritanie, le Soudan, Sao Tomé-et-Principe, le Cap-Vert et le
Burundi.
Les
ressortissants de ces pays devront débourser pour la caution de 5 000 à
15 000 dollars, un plafond qui représente 29 ans de revenu moyen en RDC
ou encore 53 ans de salaire au Burundi.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion