Suivez-nous

Actualité

La NASA a observé une occultation stellaire depuis le centre du Sénégal

Publié

sur


Une « importante mission » de la NASA a
séjourné au Sénégal du 20 au 24 septembre pour l’observation d’une
occultation stellaire (passage d’un astéroïde devant une étoile),
rapporte un communiqué de l’Association sénégalaise pour la promotion de
l’astronomie (ASPA).
« Ce
phénomène astronomique assez rare et exceptionnel devait se produire
dans la nuit du 23 au 24 septembre, à 3h 03 mn UTC » sur une durée de
moins de deux secondes, explique l’APS.
L’observation,
parrainée par la NASA, a été « confiée intégralement » à l’ASPA par Marc
Buie (Southwest Research Institute, SwRI/NASA). Elle a « mobilisé près
d’une quarantaine de chercheurs dont 30 Sénégalais, cinq Français et un
Belge ».
Cette
observation a été faite « avec le soutien de l’IRD (Institut de
recherche pour le développement) et du CNRS (Centre national de
recherche scientifique, France) ».
Elle
a nécessité le déploiement de 14 télescopes sur différents sites
d’observation dans les régions de Fatick et Kaolack (centre).
Cette
observation de l’occultation stellaire rentre dans le cadre de la
préparation de la mission spatiale Lucy, coordonnée par la NASA et dont
le lancement est prévu en octobre 2021 pour un périple de douze ans à
travers les astéroïdes du système solaire. Son objectif consiste à
« survoler un astéroïde de la ceinture principale et six astéroïdes
troyens de Jupiter, afin d’améliorer les connaissances sur l’origine des
planètes et la formation du système solaire ».
« Cette
extraordinaire mission, confiée par la NASA à l’expertise sénégalaise à
travers l’ASPA, marque une nouvelle étape pour l’astronomie
ouest-africaine et a été le lieu d’une coopération scientifique
internationale, mobilisant des chercheurs sénégalais, belges et français
– de l’IRD, du CNRS, de l’Observatoire de la Côte d’Azur et de
l’Université Paris-Saclay. »
L’ASPA
assure que l’observation a pu se dérouler en dépit de la « météo
capricieuse en cette période d’hivernage ». Elle affirme que « les
chercheurs ont réussi à observer dans la nuit du 23 au 24 septembre
l’occultation stellaire par Polymèle, le plus petit des six astéroïdes
situé à plus de 700 millions de km de la Terre, et qui sera survolé par
la sonde Lucy en 2027 ».
« La
formation intensive des chercheurs à l’utilisation des télescopes
mobiles de 20 cm de diamètre et des systèmes d’acquisition, envoyés par
la NASA au Sénégal, s’est déroulée les trois nuits précédant
l’occultation à Fatick », ajoute la même source.
« Malgré
le développement d’une vaste cellule orageuse sur la région de Kaolack,
durant la nuit de l’observation, la stratégie de déploiement des
télescopes sur l’axe Fatick-Gossas-Kaolack s’est révélée efficace pour
observer l’occultation stellaire », se réjouit l’ASPA.
Elle déclare que « la mission a connu un succès total, aussi bien sur le plan scientifique que dans son organisation ».



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

L’incroyable anniversaire de Mbaye Diagne : Les vœux de S. Mané, Mbappé, Gana, Kimpembe… (Vidéo)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Mbaye Diagne à fêté hier mercredi 28 octobre 2020 ses 29 ans. A cette occasion, ses coéquipiers de l’équipe nationale et des joueurs du PSG, club de Idrissa Gana Guèye, ont laissé des vœux à l’international sénégalais de Galatasaray.

Regardez



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Plus de 88% des unités de production informelles, sont opérationnelles

Publié

sur




La Banque mοndiale et l’Agence natiοnale de la statistique et de la démοgraphie (Ansd) οnt publié un rappοrt sur le Suivi de l’impact du Cοvid-19 sur les unités de prοductiοn infοrmelles (Upi) nοn agricοles.

Selοn le dοcument, en dépit du ralentissement de l’activité écοnοmique dû à la crise sanitaire, la plupart des unités infοrmelles interrοgées sοnt οpératiοnnelles (88.3%). Tοutefοis, 9.2% οnt arrêté mοmentanément leurs activités et 2.5% sοnt fermées définitivement. Les unités du secteur des services autre que le cοmmerce sοnt les plus tοuchées par la fermeture tempοraire οu définitive.

L’analyse suivant la taille des entreprises permet d’οbserver que la fermeture tempοraire cοncerne 13% des mοyennes entreprises, 9% des micrο-entreprises et 6% des petites entreprises. Selοn la même sοurce, près de la mοitié des Upi ayant arrêté de travailler οnt évοqué la cοvid-19 cοmme mοtif de fermeture. Ce taux est plus impοrtant dans les services (73%) autre que le cοmmerce.

Parmi les UpiI ayant cessé de fοnctiοnner, 95% sοnt des petites,3% sοnt des petites et 2% des mοyennes. Avant mars 2020, sept sur dix des Upi ayant changé d’activité principale exerçaient dans les autres services autre que le cοmmerce et 29% dans l’industrie. Du fait de la pandémie, 53% de ces Upi οpèrent actuellement dans le cοmmerce, 34% dans les services autre que le cοmmerce et 14% dans l’industrie. En raisοn de la cοvid-19, 0,8% des Upi οnt changé de lοcal.




BuzzClics

Continuer La Lecture

Actualité

Emigration Clandestine : 134 migrants sénégalais interceptés en Mauritanie

Publié

sur


Toujours et encore ! Le décompte n’en finit plus. 134 migrants sénégalais, en route vers les Îles Canaries, ont été secourus lundi dernier, au large de la Mauritanie. L’Agence mauritanienne d’information rapporte que cela fait suite à la panne du moteur de leur embarcation.

C’est ainsi que les candidats à l’émigration irrégulière ont été acheminés à Nouadhibou, où ils ont été pris en charge par la Croix-rouge. Par la suite qu’ils ont été remis à la Direction régionale de la Sûreté avant leur expulsion vers le Sénégal.

La source signale que 161 autres migrants, tous de nationalité sénégalaise, ont été également arrêtés, dans le cadre de la lutte contre l’émigration irrégulière. Phénomène qui connait une recrudescence avec au bout très souvent des drames.

Selon le bilan du gouvernement sénégalais, 388 migrants ont été secourus en l’espace de 20 jours.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion