Suivez-nous

Actualité

La grosse révélation de Boubacar Camara sur Macky-Idy

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

La guerre va bientôt avoir lieu entre Idrissa Seck et Macky Sall. C’est du moins la conviction de Boubacar Camara. Invité ce dimanche du « Grand Jury » de la Rfm, le leader du Parti pour la Construction et la Solidarité (Pcs) soutient que rien ne peut justifier cette alliance.

La nomination d’Idrissa Seck à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a été la principale surprise de la nouvelle configuration de l’équipe de Macky Sall. Un choix qui continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. « Il (le chef de l’Etat, ndlr) a pêché un gros poisson, c’est un espadon. Je vous le pronostique, la guerre va bientôt s’ouvrir entre Idrissa Seck et Macky Sall. Qu’est-ce qui peut justifier cette alliance? Qu’est-ce qui a pu justifier qu’Idrissa Seck accepte cette alliance malgré toutes ses déclarations, malgré tout le suffrage qu’il a collecté ?« , s’interroge Boubacar Camara, invité ce dimanche de l’émission « Le Grand jury » de la Rfm.

Selon l’ancien directeur général des Douanes, si Idrissa Seck a décidé de lever les divergences, c’est parce qu’il est du côté du pouvoir et qu’il va mettre en œuvre la politique de Macky Sall. D’ailleurs, dit-il, « avec aucun pouvoir de décision, dans un cadre consultatif comme le Cese, l’homme politique conscient doit se positionner« . Et d’insister : « Je vous dis que la guerre va s’ouvrir parce que rien ne justifie cette alliance. Pensez-vous que Macky Sall va faire confiance à Idrissa Seck et vice-versa? Quelle est la base de cette union? Il n’y a aucune éthique dans ce ralliement là.« .

« Il ne faut pas accepter que Macky Sall ou un autre président réduise l’opposition à sa plus petite expression. Aujourd’hui, c’est le pouvoir qui est réduit à sa plus simple expression. Parce que c’est un pouvoir de figuration. Et la dualité qu’il y avait entre Wade et Idy, on la verra bientôt entre Macky et Idy. Et on va encore perdre du temps« , prévient le leader du Parti de la construction et de la solidarité et membre de la coalition Tabax.

Cependant, Boubacar Camara soutient que les limogés du gouvernement, notamment Aminata Touré, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye…, peuvent être de potentiels adversaires de Macky Sall. Car, croit-il savoir,  Macky va les liquider un à un.

igfm



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Les confidences de l’Imam empêtré dans une sale affaire de « Ndialo » par Soda Maréme Touré. »elle a voulu me…»

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

« L’Obs » a foulé le sol du populeux quartier Khar-Yallah de Dakar et fait le pied de grue pour mener une enquéte de voisinage sur l’imam El Hadji Aboubacar Diallo, qui a attrait, vendredi dernier, sa « maitresse », Soda Maréme Touré, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, pour diffusion d’images obscénes prises lors de leur intimité. Ce maitre coranique et précheur dit étre une « cible ».

Il est des moments de le vie ou l’on préfère tomber dans l’anonymat, pour ne pas dire dans l’oubli. Elhadji Aboubacar Diallo de Khar-Yallah serait sans doute arrivé à ce stade de son existence. Son nom associé à une abjecte histoire de moeurs, cet imam, jadis respecté doublé d’un précheur chevronné aux sermons écoutés, fuit la lumière et cherche refuge à l’ombre. A la parole, il préfére le silence. Depuis que sa réputation est ternie par l’histoire des vidéos obscènes partagées par sa « maitresse » et fortement commentées sur les parvis du tribunal de Dakar et dans les rubriques faits-divers des journaux, il avale sa peine à petites doses.

Le précheur et maitre coranique est sous le feu des projecteurs depuis qu’il attrait son « ex-maitresse », l’infirmière Soda Maréme Touré, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, vendredi dernier. « L’ imam » de Khar-Yallah reproche à son « ex-amante » d’avoir pris et diffusé des images obscénes de leurs moments intimes. Sans son consentement, l’infirmière aurait envoyé les images à son jeune frère et à son épouse. Pour laver l’affont, Elhadji Aboubacar Diallo porte plainte, le dossier atterrit à la barre du tribunal de Dakar. Soda Maréme Touré écope une peine de 3 mois avec sursis, le plaignant a, quant à lui, récolté une salve de réprobations de la part du parquet et suscité la curiosité des médias. Quel personnage se cache derrière cet imam crayonné bon viveur ? L’Obs a tenté de percer le mystère.

« L’imam » Diallo, son penchant pour la belle vie et les mondanités

Le brin d’espoir pour lever un coin du voile sur le sieur El hadji Aboubacar Diallo est venu d’un nommée Bara Faye (le nom a été changé), un homme de teint noir, à la taille moyenne et au phrasé clair. Mais malgré notre insistance, il n’a pas daigné indiquer le domicile de « l’imam » de Khar-Yallah. il s’est juste contenté de témoigner sur l’homme avec qui il partage le quartier. Il dit, un peu géné : « El Hadji Aboubacar Diallo habite à Khar-Yallah. Apparemment, les gens ne veulent pas salir sa réputation. L’imam interdit tout commérage sur son semblable. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il est un prêcheur et maître coranique qui tient un « daara » (école coranique) dans le quartier. On l’appelle imam Diallo et il est membre de l’Alliance pour la République (APR). « Ce qui lui est arrivé peut arriver à n’importe qui. on n’est pas des saints et la femme est capable de tout pour piéger un homme. Mais les gens racontent qu’il n’est pas indemne de tout reproche, qu’il aime la belle vie et a des penchants pour les mondanités ». Des « frivolités » qui lui ont valu d’ailleurs des déboires avec sa « maitresse ». termine Bara.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Barça ou Barsakh: Modou Lo « Bouniou Démer Bakoy Mégeulé Ak Xarou »

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Transport – Excellente nouvelle : La durée de validité de la Visite technique prorogée (Documents)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Transport – Excellente nouvelle : La durée de validité de la Visite technique prorogée

Une bonne nouvelle pour les retardataires. Le ministère des Transports terrestres a décidé de proroger la durée de validité des visites techniques.
Compte tenu de la fermeture des centres de contrôle technique sur l’étendue du territoire national en raison de la pandémie de Covid-19, toutes les durées de validité du contrôle technique des véhicules automobiles devant expirer pendant l’année 2020 sont prorogées jusqu’au 31 décembre 2020.
Par contre, les chauffeurs sont tenus de maintenir leur véhicule en bon état de fonction.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion