Suivez-nous

Actualité

Je me lève la nuit pour uriner, c’est grave ?

Publié

sur



Également appelé nycturie, l’envie un peu trop pressante d’uriner la nuit n’est pas si rare. Quelles en sont les causes ? Les symptômes ? Quand consulter ? Réponses du Dr Mallet, urologue.

Après 50 ans, près de la moitié des hommes et des femmes se lèvent au cours de la nuit.
Sur le même sujet
Ce que révèlent vos urines
Ce que vos urines révèlent de votre santé
Les causes de la nycturie

Selon le Dr Richard Mallet, Vice-Président de l’Association Française d’Urologie, les causes de la nycturie sont multifactorielles. « De manière physiologique avec l’âge, l’hormone antidiurétique a tendance à diminuer, générant une augmentation du volume des mictions nocturnes. Cela s’accompagne par ailleurs d’une baisse de la qualité du sommeil. »

En outre, la nycturie peut être la conséquence de multiples problèmes de santé. « Quel que soit le s**e, ceci peut être lié à des problèmes d’insuffisance cardiaque, d’apnée du sommeil, de diabète, de descente d’organe chez les femmes ou encore d’insuffisance veineuse. »

Dans ce dernier cas, lorsqu’on est sujet aux jambes lourdes, le médecin conseille de « surélever les jambes en position assise plusieurs fois par jour afin de favoriser le retour veineux et d’éviter que celui-ci ne se fasse uniquement la nuit, provoquant une augmentation du volume des urines à ce moment-là. »

Enfin, « ces levers nocturnes peuvent être liés également à des soucis de vessie ou de prostate ». Les causes sont multiples, par exemple : hypertrophie prostatique, calcul de vessie, polypes de vessie.
Quand consulter son médecin ?

« Bien souvent, se lever la nuit n’est pas un signe qui doit alerter outre mesure », rassure Richard Mallet. Cela peut être tout simplement lié à une consommation excessive de boissons le soir et notamment de boissons diurétiques.

Premier conseil : essayez de voir si un changement de vos habitudes pourrait améliorer la situation, en limitant les boissons (bouillons, tisanes, thés, cafés, potages…) le soir dans les 3-4 heures qui précèdent le coucher.

Toutefois, si vos levers nocturnes demeurent fréquents, que cela vous semble inhabituel, et /ou si par ailleurs vous avez d’autres soucis de santé récents, bref, en cas de doute, consultez pour avis médical.

« Concernant la nycturie, elle peut être considérée comme pathologique à partir de deux levers nocturnes ou plus, précise l’urologue. Il faut également le comparer à la diurèse [volume d’urine, NDLR] des dernières 24 heures et à la qualité du sommeil. Si celui-ci est impacté, c’est un motif de consultation. »

Lire aussi

Hypertrophie prostatique : c'est grave ou pas ?
Calculs rénaux : 5 erreurs alimentaires à éviter

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

BAVURE POLICIÈRE – UN APPRENTI GRIÈVEMENT BLESSÉ PAR UN AGENT DE LA CIRCULATION

Publié

sur




Un policier, en service au poste de Sicap Mbao, au rond-point Mame Diarra de Fass Mbao a assommé d’un coup d’objet contondant un jeune apprenti-chauffeur, qui s’est brusquement affalé sur la chaussée. Selon « Les Echos » comme si cela ne suffisait pas, le flic a donné un violent coup de pied au garçon inerte sur le sol.

D’après le journal, le seul tort de la victime est d’avoir interdit au limier d’insulter son frère, qui ne portait pas de masque dans le car-rapide. « L’agent l’a interpellé et lui a demandé son masque. Ce dernier avoue son forfait, bat sa coulpe et lui rétorque détenir son masque par-devers lui, mais sans pour autant le montrer au policier. L’homme en tenue s’est senti nargué et, il s’est mis à abreuver d’insanités le récalcitrant. Le jeune frère de celui-ci peste, intervient et interdit l’agent d’insulter son grand frère. Piqué au vif par cette marque, le policier donne un violent coup à l’apprenti-chauffeur avec un objet contondant. Ce dernier s’écroule brusquement », raconte-t-on dans le journal qui a interrogé des témoins oculaires des faits.

Puis, quand des témoins se sont ouvertement indignés en critiquant l’attitude du policier, un autre agent de police est venu à sa rescousse, en brandissant une pompe à gaz asphyxiant tirée de leur véhicule, et a pulvérisé dans l’air. Un des témoins a été conduit au poste de police pour audition tandis que l’apprenti-chauffeur, gravement blessé et inerte, a été acheminé en catastrophe à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

EMEDIA



Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Actualité

Un camion de phosphate se renverse sur le péage

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Arrêt sur image: Pape Sidy Fall en mode crane rasé « Ndèl Bou Set Wicc »

Publié

sur






Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion