Suivez-nous

Actualité

Idrissa Seck cite Aimé Césaire pour convaincre les Sénégalais mais …

Publié

sur


Idrissa Seck  a été installé officiellement ce jeudi 19 novembre 2020 à la tête du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). Pour justifier son ralliement dans le “Macky”, le leader de Rewmi tente d’apporter des explications, pour au moins essayer de convaincre des Sénégalais, dont, faut-il le rappeler, certains sont dépités de son choix, d’autres sont surpris.

Idy dans ses bottes

Idy s’est érigé en donneur de leçons de patriotisme. C’est cette attitude patriotique, selon lui,  qui a “guidé ses pas vers la mouvance présidentielle“. Il estime qu’il s’agit d’une question de don de soi envers la nation.

Peu importe le coût de notre propre image ou même notre vie qui, au regard du destin d’une nation demeure une insignifiance.  A nos compatriotes qui s’interrogent légitimement de ma décision. Je leur réponds ceci : Face à certaines circonstances historiques, il faut dépasser l’attitude stérile du spectateur “, comme le disait Aimé Césaire.  Il faut également dépasser l’attitude de la résignation et de l’exigence sans cause, lorsque la nation a besoin de ses fils, ces derniers, à l’image du soldat et du policier qui sont prêts à risquer leurs vies, doivent répondre à cet appel“, a déclaré le président du Cese.



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Dernière Minute : Un Violent incendie se déclare au Port Automne de Dakar

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Un grave incendie s’est déclaré mardi au Port autonome de Dakar (PAD).

Un incendie d’une rare violence a été déclaré au Port autonome de Dakar (PAD), notamment au Mole 10. où les sapeurs pompiers, appelés d’urgence tentent d’éteindre le feu, depuis bientôt deux tours d’horloge.

Nous y reviendrons .



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Date des Locales : “Le processus est en cours”, selon le ministre Antoine Félix Abdoulaye Diome

Publié

sur


Le Gouvernement du Sénégal dans le souci de bien communiquer sur sa politique et ses activités périodiquement a procédé à une conférence de presse ce mardi 24 Novembre. Sur instruction du président Macky Sall, le cadre vise à installer un dialogue franc et constructif entre l’Etat et le monde des médias.

Antoine Félix Abdoulaye Diome, ministre de l’Intérieur, qui a pris part au rendez-vous, a été interpellé sur la tenue des élections locales. “En ce qui concerne la tenue des élections, la réponse trouve sa source dans une loi. Il y a certes des débats, des positions et des commentaires. Et lorsqu’il a fallu reporter, la question a été portée à l’assemblée et suite à un consensus devant les députés, il y a eu report. Nous laissons maintenant les acteurs impliqués évaluer le processus électoral depuis 2016. Donc le processus est en cours. Et après une date sera retenue sur la base des conclusions”, confie-t-il.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Maladie « mystérieuse » : 1004 cas et une hospitalisation selon Diouf Sarr

Publié

sur


On en sait un peu plus sur la maladie « mystérieuse ». Selon le ministre de la Santé et de l’action sociale à Dakar 567 cas ont été dénombrés, une seule personne est actuellement hospitalisée. Il s’en suit la région de Thiès. Qui a 431 cas et 0 zéro hospitalisation. « Au total 1004 dont un seul hospitalisés ont été noté. Aucun cas secondaire n’est recensé. A cet effet, la maladie n’est pas contagieuse. Il y a pas de risque de consommation de poisson. Tous les cas ont évolués sans complications » a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr.

Interpellé sur une possible seconde vague de la covid19, le ministre de la Santé affirme que  » les recherches dont nous disposons ne prédisent pas une seconde vague. Pour autant, nous avons adopté une stratégie pessimiste ». Sur la tendance baissière des contaminations, Diouf Sarr se veut claire : » La tendance baissière est due à l’efficaité de la stratégie de riposte. Il faut mettre de coté l’immunité collective. Nous sommes 2ème meilleur riposte dans le monde ».

 



via LeQuotidien

Continuer La Lecture

Suggestion