Suivez-nous

Actualité

Gestion Des Biens Du Pays : Ousmane Sonko Dépose Une Série De Questions Sur La Table Du Gouvernement. (DOCUMENTS)

Publié

sur


Chers compatriotes,

Loin des passions, le débat sur la transparence dans la gestion de nos biens publics doit se tenir sur la base de données techniques, juridiques et factuelles irréfutables, n’en déplaise les adeptes des diversions médiatiques et de la manipulation de masse.

C’est pourquoi j’ai déposé le vendredi passé deux séries de questions écrites sur la table du gouvernement, conformément aux dispositions des articles 192 et suivants du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.
Le gouvernement est obligatoirement tenu d’y répondre dans un délai d’un mois.

Vues les importantes implications juridiques, financières et sociales de ces questions, je partage in-extenso la totalité des deux textes ici.

Je vous invite à suivre avec nous ce débat jusqu’à la mise en évidence de la vérité.

Je vous reviendrai en conséquence dès réception des réponses du gouvernement.



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Traitement médiatique des affaires Teliko, Dembourou Sow, Sutsas : Le Cored avertit Le Quotidien, L’As et Dakar Actu

Publié

sur


Le Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie (Cored) a délivré 6 avis hier après avoir examiné un certain nombre de plaintes liées à des sujets qui ont défrayé la chronique. Le Quotidien, L’As et Dakar Actu ont reçu des avertissements de la part du Tribunal des pairs.

Le Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie (Cored) a donné hier 6 avis concernant le traitement des contenus médiatiques liés à l’actualité. En conférence de presse hier à la Maison de la presse, l’instance a examiné les plaintes qu’elle a reçues. Par conséquent, le Cored a décidé de servir un avertissement à Madiambal Diagne suite à sa chronique du 21 septembre 2020 dans le cadre des «Lundis de Madiambal» sous le titre «Teliko, juge ou opposant politique». Selon le Cored qui s’est autosaisi, l’Administrateur général du Groupe avenir communication (Gac) a écrit ceci : «Des magistrats s’interrogent également sur l’avenir citoyen de Souleymane Teliko. Il a pris le soin de s’occuper de sa nationalité guinéenne que lui confèrent ses parents. Pour quel projet ? Peut-on avoir une double loyauté ? En tout cas, la magistrature sénégalaise a connu des cas de citoyens guinéens ayant exercé de hautes responsabilités judiciaires au Sénégal et qui ont fini par retourner, non sans un certain fracas en Guinée, pour y occuper de hautes fonctions.»
Le Tribunal des pairs constate que la référence à la nationalité guinéenne du magistrat «sème le doute sur sa loyauté». De ce fait, le Cored estime que «l’éthique et la déontologie ne sauraient s’accommoder de la suspicion jetée sur une personne et de sa stigmatisation». En conséquence, juge le Cored, l’auteur de la chronique a violé l’article 18 du Code de la presse. Sur le même sujet, le Tribunal des pairs juge par ailleurs «irrecevable» la plainte de Abdoulaye Guissé contre Mohamed Guèye, directeur de publication du journal Le Quotidien dans l’article : «Teliko attendu au Conseil de discipline.» Pour le Cored, M. Guissé n’est pas la personne incriminée.

Affaire Dembourou Sow : avertissement pour le site A221.net
Dans l’affaire Aliou Dembourou Sow, le Cored a aussi servi un avertissement au site A221.net. Le Tribunal des pairs «réprouve cette démarche qui au nom de la recherche du sensationnel et du scoop, sape la cohésion nationale». Le Cored rappelle que «le devoir d’informer va de pair avec la responsabilité qui exige que le journaliste fasse droit à une parole contradictoire».
L’instance dirigée par Mamadou Thior a également servi un avertissement au journal L’As suite à un article concernant une rébellion au Sutsas parue dans l’édition du 16 septembre intitulé «Rébellion au Sutsas : la section Fann, Albert Royer, Endss et Entss désavoue Mballo Dia Thiam». «Après analyse des faits, le Tribunal des pairs du Cored tient à rappeler à L’As, au rédacteur de l’article en question et au responsable du quotidien, qu’il est de leur devoir et de leur ressort de vérifier les informations, de les recouper et de s’assurer de la qualité de leurs interlocuteurs», rappelle l’instance dans son avis 4 suite à la plainte de Birahim Dieng, Secrétaire général du Sutsas/­Endss, Entss, et des écoles de santé. Le Cored précise à ce quotidien que «le devoir d’informer va de pair avec la responsabilité qui exige que le journaliste fasse droit à une parole contradictoire».
Pour la même affaire, le journaliste Youssoupha Mine de Dakar Actu a écopé d’un avertissement. Le Cored demande à Dakar Actu d’être vigilant sur le principe de publication du droit de réponse.
Enfin, le Cored a donné gain de cause à Abdoulaye Diédhiou de L’Observateur suite à la plainte pour «diffamation» de Sidy Lô, gérant du Cabinet d’expertise fiscale et foncière Ce2f. Le tribunal reconnait que «L’Observateur est fondé à ne pas publier le droit de réponse du fait de sa non-conformité» à la suite de l’article «Contentieux foncier : l’Etat au cœur d’un jeu et mic-mac à 31 milliards de francs Cfa».



via LeQuotidien

Continuer La Lecture

Actualité

L’incroyable anniversaire de Mbaye Diagne : Les vœux de S. Mané, Mbappé, Gana, Kimpembe… (Vidéo)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Mbaye Diagne à fêté hier mercredi 28 octobre 2020 ses 29 ans. A cette occasion, ses coéquipiers de l’équipe nationale et des joueurs du PSG, club de Idrissa Gana Guèye, ont laissé des vœux à l’international sénégalais de Galatasaray.

Regardez



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Plus de 88% des unités de production informelles, sont opérationnelles

Publié

sur




La Banque mοndiale et l’Agence natiοnale de la statistique et de la démοgraphie (Ansd) οnt publié un rappοrt sur le Suivi de l’impact du Cοvid-19 sur les unités de prοductiοn infοrmelles (Upi) nοn agricοles.

Selοn le dοcument, en dépit du ralentissement de l’activité écοnοmique dû à la crise sanitaire, la plupart des unités infοrmelles interrοgées sοnt οpératiοnnelles (88.3%). Tοutefοis, 9.2% οnt arrêté mοmentanément leurs activités et 2.5% sοnt fermées définitivement. Les unités du secteur des services autre que le cοmmerce sοnt les plus tοuchées par la fermeture tempοraire οu définitive.

L’analyse suivant la taille des entreprises permet d’οbserver que la fermeture tempοraire cοncerne 13% des mοyennes entreprises, 9% des micrο-entreprises et 6% des petites entreprises. Selοn la même sοurce, près de la mοitié des Upi ayant arrêté de travailler οnt évοqué la cοvid-19 cοmme mοtif de fermeture. Ce taux est plus impοrtant dans les services (73%) autre que le cοmmerce.

Parmi les UpiI ayant cessé de fοnctiοnner, 95% sοnt des petites,3% sοnt des petites et 2% des mοyennes. Avant mars 2020, sept sur dix des Upi ayant changé d’activité principale exerçaient dans les autres services autre que le cοmmerce et 29% dans l’industrie. Du fait de la pandémie, 53% de ces Upi οpèrent actuellement dans le cοmmerce, 34% dans les services autre que le cοmmerce et 14% dans l’industrie. En raisοn de la cοvid-19, 0,8% des Upi οnt changé de lοcal.




BuzzClics

Continuer La Lecture

Suggestion