Suivez-nous

Actualité

Fouta : Une foule immense accompagne Samba “Abidjan” à sa dernière demeure (vidéo)

Publié

sur




Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Modou Diol vole près de 5 millions et se réfugie au Mali pour… faire un clip

Publié

sur


Décidément, certaines personnes n’ont pas du tout froid aux yeux et sont prêtes à tout pour réaliser leurs “rêves”. C’est le cas de Modou Diol, un jeune homme qui faisait office de livreur à Dakar pour une entreprise de livraison de la place.
C’est ainsi qu’une jeune entrepreneuse sénégalaise, M. N., a fait appel à ses services pour qu’il lui dépose la somme de 4 millions 900 mille francs CFA à la banque.
Malheureusement pour elle, non seulement Modou Diol ne le fit jamais, mais il s’enfuit avec la grosse somme. Les faits ont eu lieu le 30 décembre 2020.Momo Diol fuit vers le Mali 
La victime, qui a porté plainte, n’a actuellement que ses larmes pour pleurer. Car l’affaire est, depuis lors, au point mort. Pis, Modou Diol a quitté le territoire sénégalais pour se réfugier au Mali. 
C’est lui-même qui l’a fait savoir à M. N., en lui envoyant ce week-end du 16 au 17 janvier 2021, des audio et messages via WhatsApp. Modou Diol avoue avoir commis ce vol afin de réaliser son rêve de toujours : devenir artiste et sortir un clip.

Décidément, certaines personnes n’ont pas du tout froid aux yeux et sont prêtes à tout pour réaliser leurs “rêves”. C’est le cas de Modou Diol, un jeune homme qui faisait office de livreur à Dakar pour une entreprise de livraison de la place.
C’est ainsi qu’une jeune entrepreneuse sénégalaise, M. N., a fait appel à ses services pour qu’il lui dépose la somme de 4 millions 900 mille francs CFA à la banque.
Malheureusement pour elle, non seulement Modou Diol ne le fit jamais, mais il s’enfuit avec la grosse somme. Les faits ont eu lieu le 30 décembre 2020.Momo Diol fuit vers le Mali 
La victime, qui a porté plainte, n’a actuellement que ses larmes pour pleurer. Car l’affaire est, depuis lors, au point mort. Pis, Modou Diol a quitté le territoire sénégalais pour se réfugier au Mali. 
C’est lui-même qui l’a fait savoir à M. N., en lui envoyant ce week-end du 16 au 17 janvier 2021, des audio et messages via WhatsApp. Modou Diol avoue avoir commis ce vol afin de réaliser son rêve de toujours : devenir artiste et sortir un clip.

Décidément, certaines personnes n’ont pas du tout froid aux yeux et sont prêtes à tout pour réaliser leurs “rêves”. C’est le cas de Modou Diol, un jeune homme qui faisait office de livreur à Dakar pour une entreprise de livraison de la place.
C’est ainsi qu’une jeune entrepreneuse sénégalaise, M. N., a fait appel à ses services pour qu’il lui dépose la somme de 4 millions 900 mille francs CFA à la banque.
Malheureusement pour elle, non seulement Modou Diol ne le fit jamais, mais il s’enfuit avec la grosse somme. Les faits ont eu lieu le 30 décembre 2020.Momo Diol fuit vers le Mali 
La victime, qui a porté plainte, n’a actuellement que ses larmes pour pleurer. Car l’affaire est, depuis lors, au point mort. Pis, Modou Diol a quitté le territoire sénégalais pour se réfugier au Mali. 
C’est lui-même qui l’a fait savoir à M. N., en lui envoyant ce week-end du 16 au 17 janvier 2021, des audio et messages via WhatsApp. Modou Diol avoue avoir commis ce vol afin de réaliser son rêve de toujours : devenir artiste et sortir un clip.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Thiat de Y en a marre alerte : « Je crains que Macky relève l’heure du couvre-feu à 18h, parce que… »

Publié

sur


Thiat de Y en a marre alerte : « Je crains que Macky relève l’heure du couvre-feu à 18h, parce que… »

Thiat de Y en a marre alerte : « Je crains que Macky relève l’heure du couvre-feu à 18h, parce que… »

Thiat de Y en a marre alerte : « Je crains que Macky relève l’heure du couvre-feu à 18h, parce que… »






Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Présidentielle en Centrafrique : la Cour constitutionnelle a validé la victoire du président sortant Touadéra.

Publié

sur


La Cour constitutionnelle a validé, ce 18 janvier, la réélection
au premier tour du président centrafricain Faustin Archange Touadéra
avec 53,16% des suffrages, a appris Dakaractu.

Cette
proclamation des résultats définitifs vient en confirmation de la
victoire du président sortant provisoirement annoncé, le 4 janvier, par
l’Autorité nationale des élections (ANE).

Les résultats de
l’élection présidentielle en Centrafrique ont été officiellement
proclamés par la présidente de la Cour constitutionnelle, Danièle
Darlan.
Faustin Touadéra « est proclamé réélu président de la
République au premier tour de l’élection du 27 décembre 2020 », a-t-elle
déclaré.

Le président Touadéra est sorti vainqueur de
l’élection présidentielle devant Anicet-Georges Dologuélé, de l’Union
pour le renouveau en Centrafrique (Urca), et Martin Ziguélé, du
Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), arrivé troisième
dans la course. La haute juridiction a rejeté tous les recours en
annulation du scrutin déposés par 13 des 16 rivaux du nouveau chef de
l’État centrafricain.

Dans un pays en guerre civile depuis
huit (8) ans, les recours déposés par les différents adversaires de
Touadéra invoquaient des fraudes massives et l’impossibilité pour deux
(2) électeurs inscrits sur trois (3) de voter en raison de l’insécurité
galopante dans le pays.

La Cour a toutefois abaissé le taux
de participation à 35,25%, loin des 76,31% des inscrits annoncés
provisoirement, en début du mois de janvier par l’Autorité nationale des
élections (ANE).



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion