Suivez-nous

Actualité

Fête de Tamkharit 2020 : La date connue!

Publié

sur

La Tamkharite (Achoura) sera célébrée le samedi 29 août prochain au Sénégal, a annoncé la Commission nationale de concertation et d’observation du croissant lunaire (CONACOL).

“Au niveau de la Commission, on  a retenu que le samedi sera la jour de la Tamkharite. De ce fait, le 29 août 2020, on va manger le couscous  le soir. La lune n’étant pas apparue le mercredi, donc la Tamkharite sera le neuvième jour – la nuit du 9 au 10 – c’est-à-dire, le samedi 29 au dimanche 30“, a déclaré sur Rfm, Imam Omar Diene, membre de la Commission.

via Sanslimites

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Le président Macky Sall porte un lionceau sur ses épaules à Fatalah

Publié

sur


About Us

Newspaper WordPress Theme is your news, entertainment, music fashion website. We provide you with the latest breaking news and videos straight from the entertainment industry.

Contact us: contact@yoursite.com



BuzzClics

Continuer La Lecture

Actualité

Revue de Presse (Wolof) Rfm du Lundi 21 Septembre 2020 Par Mamadou Mouhamed Ndiaye

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Traitement affaires civiles ou commerciales : Le Procureur recadre la police judiciaire

Publié

sur


Le Procureur de la République  constate avec regret que certains officiers ou agents judiciaires traitent des  dossiers de nature civiles ou commerciales. Alors qu’ils n’en ont pas la prérogative, cette tendance viole les règles de compétence, d’où cette lettre-circulaire adressée à tous les officiers de police judiciaire du ressort de la Cour d’Appel de Dakar.

S’occuper des infractions

La police judiciaire n’est compétente que pour les infractions à la loi pénale.  Autrement dit pour les contraventions, les délits, les crimes, prévus par la loi.  S’agissant des dossiers de nature civile ou commerciale, les commissariats de police ou les brigades de gendarmerie ne sont pas habilités.

Outre, la violation des règles de compétence, cette attitude conduit parfois à des détentions arbitraires, des concitoyens étant convoqués dans les locaux des commissariats ou brigades et parfois contraint d’y rester pendant plusieurs heures.

S’abstenir à traiter les litiges de natures civiles ou commerciales

C’est ainsi qu’en date du 4 septembre 2020, la chancellerie, conformément à l’article 30 du Code de Procédure pénale, leur a adressés une lettre-circulaire, leur demandant de garder toujours à l’esprit les limites de leurs prérogatives et de s’abstenir à traiter les litiges de natures civiles ou commerciales qui leur sont soumis directement par les justiciables.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion