Suivez-nous

Actualité

Fad Aidara : Elle fait un Tik tok en live. Niarel ou Nietel? Fall Mbegté ou Mamicha Sow? – TAF TAF

Publié

sur

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Foot – Sénégal vs Guinée-Bissau: Retour de Moussa Wagué et Pape Alioune Ndiaye

Publié

sur


Laissés à la disposition de leurs clubs à l’occasion des matches amicaux au mois d’octobre, Moussa Wagué et Pape Alioune Ndiaye vont retrouver la tanière en vue des deux matches qui opposeront le Sénégal et la Guinée-Bissau, les 11 et 15 novembre prochain pour la suite des éliminatoires de Cameroun 2022.  

Le match amical perdu à Rabat face au Maroc (1-3), le 9 octobre dernier s’est joué dans un contexte particulier pour les lions qui n’ont pu disposer de toutes leurs armes. Malgré tout, avant la publication de la liste des 25 joueurs retenus pour la confrontation amicale avec les Lions de l’atlas, lors de la dernière fenêtre FIFA, Aliou Cissé avait pris la précaution d’entrer en contact avec certains joueurs pour leur signifier sa décision de se passer de leurs services.

Parmi eux, Moussa Wagué et Pape Alioune Ndiaye. Sachant que le désormais ancien défenseur du FC Barcelone venait de changer de club en s’engageant à Paok Salonique, dans le championnat grec, le sélectionneur a décidé de le laisser à la disposition de son club, pour lui permettre de bien prendre ses marques et s’adapter à son nouvel environnement.

Le chemin des terrains retrouvé
C’est le même cas pour Pape Alioune Ndiaye. Dans le projet de la sélection depuis plus de deux ans, Badou a aussi reçu le coup de fil d’Aliou Cissé. L’ancien joueur de Stoke City qui est resté à Dakar jusqu’au mois de septembre, a finalement trouvé un accord avec la formation turque de Fatih Karagümrük qui a nouvellement retrouvé la Super Lig. Sachant que son milieu de terrain risque d’être juste, le technicien sénégalais lui avait demandé de rester concentré sur son sujet avec ses nouveaux coéquipiers.

Aujourd’hui que Wagué et PAN ont tous retrouvé la compétition avec leur club respectif, Aliou Cissé a décidé de cocher leurs noms sur la liste des joueurs qui seront retenus pour la double confrontation avec la Guinée-Bissau, les 11 et 15 novembre prochain et dont la convocation a été envoyée depuis le 23 octobre dernier.

Racine Coly et Sidy Sarr oubliés ?
À deux semaines du début du stage en vue des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2022, Racine Coly et Sidy Sarr peuvent faire les frais du retour de Wagué et de PAN. Le latéral gauche de l’OGC Nice, revenu de prêt à Famaliçao (Portugal), n’a jusqu’ici joué le moindre match en Ligue 1.

Le natif des Parcelles Assainies semble être un loft du côté de la Côte d’Azur. Même s’il a été retenu sur la dernière liste des lions, la situation de Racine n’a jusqu’ici pas évolué et il pourrait manquer le derby sous régional entre lions et Djurtus.

Sidy Sarr, pour sa part, avait contracté une blessure sur la pelouse du complexe Moulay Abdallah de Rabat contre le Maroc. Si le staff médical des lions parle d’une blessure à la cheville, celui de Nîmes Olympique indique que le joueur souffre d’une douleur à l’aine.

Depuis son retour de la sélection, l’ancien joueur de Mbour Petite Côte ne figure pas sur la feuille de match de Nîmes. Lui aussi pourrait manquer les rendez-vous de Thiès et de Bissau.

Alfred, Edouard, Koulibaly, Baldé, Sadio également de retour
Si le match amical (perdu 3-1) contre le Maroc s’est joué dans un contexte particulier, Aliou Cissé va croiser les doigts afin de disposer de tout son groupe.

5 autres joueurs devraient en principe retrouver leurs coéquipiers pour les prochaines échéances des éliminatoires de la can 2022. Il s’agit des portiers Alfred Gomis et Edouard Mendy, du défenseur Kalidou Koulibaly et des attaquants Keita Baldé et Sadio Mané.

Avec Record



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Belgique : Un enseignant suspendu pour avoir montré une caricature de Mahomet

Publié

sur


Un enseignant a été suspendu cette semaine à Bruxelles pour avoir
montré à ses élèves de 10-11 ans une caricature publiée par Charlie
Hebdo montrant le prophète Mahomet nu à quatre pattes, qui a été jugée
«obscène» par sa direction.

L’information, révélée par le
quotidien La Libre Belgique, a été confirmée vendredi 30 octobre par le
porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek, la commune bruxelloise où
se sont produits les faits.

Selon ce porte-parole, Rachid
Barghouti, «deux ou trois parents» se sont plaints à la direction de
cette école primaire qu’un dessin montrant les parties génitales du
prophète soit brandi devant «des enfants de 5e et 6e primaire» (les deux
derniers niveaux de primaire, ndlr).

Dans le cadre d’un cours
sur la liberté d’expression, après l’assassinat ce mois-ci d’un
enseignant français ayant montré à ses élèves adolescents plusieurs
caricatures de Mahomet, l’instituteur avait choisi de montrer un des
dessins de ce lot, déjà publié par l’hebdomadaire français Charlie
Hebdo.

Une procédure disciplinaire en cours

Rapportée
au directeur de l’école, son initiative a été dénoncée par ce dernier à
l’autorité de tutelle, à savoir les élus de l’exécutif municipal.
L’enseignant «a été entendu jeudi par le collège communal et écarté», a
expliqué Rachid Barghouti. «Ce n’est pas une sanction, cela à revient à
lancer la procédure disciplinaire», a-t-il ajouté.

Une nouvelle
audition devant les mêmes élus est programmée jeudi prochain pour
décider d’une éventuelle sanction. «Notre décision est uniquement basée
sur le fait qu’il s’agit d’images obscènes, si ça n’avait pas été le
prophète on aurait pris exactement la même décision», a affirmé le
porte-parole de Catherine Moureaux, la bourgmestre socialiste qui gère
la ville en coalition avec les libéraux francophones.

Molenbeek-Saint-Jean,
commune populaire d’environ 100.000 habitants, comptant une importante
communauté d’origine marocaine, a acquis la réputation d’être un terreau
du djihadisme en Europe, quand l’enquête franco-belge sur les attentats
parisiens du 13 novembre 2015 (130 morts) a mis en évidence que
plusieurs assaillants en étaient originaires.

Selon Rachid
Barghouti, aborder à l’école la liberté d’expression «est important, il
n’y a aucune censure par rapport à ça». Mais «cela doit se faire dans un
cadre un tout petit peu pensé, réfléchi». «Montrer de manière brute des
images obscènes à des enfants aussi jeunes, ça n’est pas très malin sur
le plan pédagogique», a-t-il insisté.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Kédougou : DAMCAM s’ouvre aux ados de 10 à 19 ans pour…

Publié

sur


M Saër Ndao, le gouverneur de la région de Kédougou vient de procéder au lancement du projet DAMCAM qui désormais contribuera à l’amélioration de la santé sexuelle et reproduction des adolescentes et des adolescents.

Ils ont été nombreux ces élus locaux, chefs religieux et coutumiers, autorités administratives et mouvements de jeunesse à prendre part au lancement du projet« Daande Am – Cellal Am » (DAMCAM) qui signifie en langue locale peuhl « MA VOIX, MA SANTE ».

Ce projet sera mis en œuvre dans les départements de Kédougou, Saraya et Salémata par Carrefour International en collaboration avec plusieurs partenaires.

« Financé par Affaires Mondiales Canada, le projet DAMCAM sera exécuté sur le terrain avec les partenaires Actionaid, APROFES et la CONAFE. C’est le moment de saluer l’engagement sans faille de notre partenaire local KEOH. Le projet DAMCAM sera exécuté pour améliorer l’accès aux services relatifs à la santé reproductive et aux droits connexes en mettant l’accent sur les adolescentes et les adolescents de 10 à 19 ans dans la région de Kédougou » a précisé Dr Abdoulaye Fall, le Directeur du projet DAMCAM.

Il faudrait que le projet puisse mettre toutes les chances de son côté pour répondre aux aspirations des bénéficiaires.

« C’est un projet qui vise l’amélioration de la santé de la reproduction. Donc vient s’ajouter à un existant sur place. Ce qu’ils ont trouvé sur place, c’est l’Etat qui l’avait amorcé avec d’autres partenaires. Impérativement, le résultat doit être un résultat positif. Si le résultat n’est pas positif, on n’aura pas gagné en recevant un projet de plus. L’atteinte des objectifs de ce projet passera nécessairement par le respect des us et coutumes du milieu. Vous allez sur le terrain, vous trouverez des populations qui ont un vécu, qui ont des coutumes et des habitudes. N’essayez jamais de bousculer ces coutumes, il faut faire avec » a recommandé M Saër Ndao, le gouverneur de région.

kédougou
M Saër Ndao, le gouverneur de la région de Kédougou.

L’équipe du projet DAMCAM sera soumise à l’obligation de résultats et l’obligation de rendre compte. DAMCAM est conscient des actions à mettre en œuvre avec l’implication de tous les acteurs pour mieux atteindre ses objectifs.

« Pour relever les défis liés à l’autonomisation et à la participation des filles et des femmes, il faut des services de qualité, des informations, une éducation et des conditions sociales qui permettent aux femmes de se maintenir en bon état de santé, faire valoir leurs droits fondamentaux » a souligné Dr Abdoulaye Fall, le Directeur du projet DAMCAM

DAMCAM compte articuler les activités sur ses cibles prioritaires notamment les adolescentes et adolescents. Et pourtant, la prise en compte des préoccupations de la femme pourrait contribuer à l’atteinte des résultats escomptés.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion