Suivez-nous

Actualité

Dérapages répétitifs : La série “Infidéles” encore citée dans un bad buzz

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

L’ONG Jamra s’insurge encore “des dérives”  de la série “Infidéles” suite à une séquence avec des insultes. Mame Mactar Gueye informe que l’organisation islamique a saisi le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA).

In extenso le communiqué de l’ONG Jamra qui vise la série “Infidéles” 

La série infidèle poursuit son mépris royal des “mise en demeure” du Cnra . Après la promotion  de l’adultère et des symboles LGBT, sur fond de pornographie verbale, les actrices de cette série perverse continuent de fouler au pied nos valeurs sociétales en s’insultant de mère, en direct à la télé !

“Non, c’est sur youtube seulement”, retorque-t-on déjà ! C’est cet argument ridicule et simpliste qu’ils avaient brandi lorsque Jamra dénonçait la fameuse séquence de la série “infidèle” où la fille, pour prouver à son boy-friend qu’elle était en période de menstrue, avait sorti de son slip un coton hygiénique imbibé de sang, qu’elle a brandi sans vergogne.

Oubliant que cette forme inédite de dégradation extrême de l’image de la Femme Sénégalaise, à travers un support de diffusion de portée planétaire comme YouTube, impactait plus fortement dans les mass-medias, que ne le feraient nos télés locales. Et donne une perception négative plus prégnante de la société sénégalaise à l’étranger.
Si les cultures  hindoue et japonaise sont aujourd’hui si respectées et admirées de part le monde, c’est parce que les producteurs audiovisuels de ces pays, imbus de patriotisme culturel, prennent soin de n’exporter que leurs valeurs sociales les plus positives, par le biais de leurs savoir-faire artistiques et cinématographiques.

Jamra a fait son devoir d’Alerter le Cnra, en lui transmettant cette séquence, telle quelle. Il appartient dès lors au régulateur de l’audiovisuel de procéder aux vérifications d’usage et de statuer en conséquence (Jamra).

Mame Mactar Gueye



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Transport routier: Les transporteurs sursoient à leur grève du 25 Novembre après une rencontre avec leur ministre de tutelle

Publié

sur


Les syndicats des transporteurs ont décidé de surseoir à leur grève qui était prévue le 25 Novembre prochain. Après une rencontre avec le nouveau ministre des infrastructures, du transport terrestre et du désenclavement, Mansour Faye dont la qualité d’écoute a suscité beaucoup d’espoir pour les syndicalistes.

« La grève que nous avions programmée pour le 25 novembre, on a
décidé d’y surseoir en attendant », a rassuré Madièye Fall, le président
des transporteurs de Louga et porte-parole du jour.

Madièye Fall a motivé la décision par l’espoir né lors de la
rencontre du jour. « Nous sommes rassurés par la qualité d’écoute, le
respect et le comportement qu’a manifesté le nouveau ministre. Nous
sommes convaincus qu’il peut régler les problèmes du transport », a
indiqué le syndicaliste à Dakaractu.

Pour le ministre du transport, cette première rencontre a été « une
occasion de tendre l’oreille et de les écouter exprimer leurs
préoccupations multiples. »

Le ministre Mansour Faye s’est réjoui également de la décision prise
par les transporteurs de suspendre leur mot d’ordre de grève, rapporte
le journal Le quotidien dans sa livraison du jour…



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Affaire des Dipa frauduleuses: L’ex Directeur du Commerce intérieur dit ses vérités !

Publié

sur


Directeur du Commerce intérieur
Directeur du Commerce intérieur

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

«Des informations parues dans la presse font état d’une corrélation entre mon départ de la Direction du Commerce intérieur et les problèmes de régulation du sucre.

Je dois rappeler qu’après avoir cessé service le 15 septembre 2020, en application des dispositions du décret en date du 9 septembre 2020 mettant fin à mes fonctions de Directeur du Commerce intérieur, je m’abstiendrai de revenir sur des décisions prises ou exécutées dans le cadre de mes fonctions, en vertu des principes qui régissent l’Administration.

Toutefois, je tiens à préciser que je ne suis ni de près ni de loin mêlé à une quelconque affaire d’importation frauduleuse de sucre relayée par une certaine presse, qui n’a pas su recouper les informations diffusées et recueillir ma version.

Je précise aussi que toutes les décisions que j’ai prises dans le cadre de mes fonctions, sont conformes aux instructions et orientations reçues allant dans le sens d’une bonne régulation du marché.

Ces décisions et orientations ont été assises sur le triptyque : approvisionnement correct et régulier du marché – soutien à la production locale – stabilité du prix du sucre.

En conséquence, après autant de services, sans tache et de sacrifices apportés à l’administration du commerce pendant plus d’une quinzaine d’années, nul ne pourra ternir les résultats obtenus, encore moins mon honorabilité après mon départ. »



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

(Vidéo) Kawtef à Rufisque: Une femme ébouillantée par sa coépouse relate les faits « Sama woudiou moma.. «

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion