Suivez-nous

Actualité

Comment Aminata Tall avait réussit le putch sur Ousmane en complicité avec IDY : « Elle lorgne le fauteuil de Pm ou vice-présidente »

Publié

sur


Aminata Tall
Aminata Tall

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

L’ancienne présidente du conseil économique social et environnemental Aminata Tall, n’a jamais eu ce qu’elle veut réellement dans ce régime. Lorsqu’Idrissa Seck l’a écartée  en mettent en scelle, Awa Gueye Kébé, Aminata Tall s’est  rebellée. En 2003, lors d’un meeting, elle s’était frontalement attaquée  au Maire de Thiès. «Tout ce que je te dois c’est,  tu me demandes, je te donne » dira Aminata Tall à Idrissa Seck. C’est une manière voilée de lui dire : «tu es mon griot».  Ces deux responsables se lancent des piques par presse interposée. En pourtant, vers les années 90, Idrissa Seck  et Aminata Tall s’étaient alliés pour chasser Me Ousmane Ngom du Pds. Selon un témoin de cet événement politique, c’est au Point E, chez Me Wade qu’Aminata Tall (manipulée par Idy et Wade) a insulté Me Ngom. Informé, Me Wade dégagera ses responsabilités. Le Maire de Thiés et sa sœur Aminata Tall mèneront le combat contre  Me Ousmane Ngom jusqu’au jour de son départ du Pds pour créer le PLS soutenu par la Première Dame, Mme Elisabeth Diouf.Lorsqu’Idrissa Seck est devenu premier 2003, il nomme Awa Gueye Kébé au poste de Ministre de la Famille et de la Femme. Cette dernière sera fortement renforcée sur le plan politique. Au fur et à mesure,  Awa Gueye devient  la plus puissante des femmes du Pds. Elle s’aligne derrière Idrissa Seck et devient la marraine de tous les Mouvements de soutien «Idy moko yoor ». Elle devient la patronne des caciques du Pds devant  Awa Diop, Coumba Ndiaye, Aminata Tall, Khady Bass, Coumba Fall etc…La fracture entre Aminata Tall et Idrissa Seck était sentie jusque  dans le fonctionnement du Gouvernement et du Pds. Le Maire de Thiès sera accusé d’être derrière l’article de Latif Coulibaly sur Sud Quotidien accusant la femme d’affaires Oulimata Dioum d’avoir bénéficié d’un marché de gré à gré de 15 milliards de FCFA grâce au soutien de sa copine Aminata. L’affaire créée un grand bruit dans le Gouvernement.Contrairement à ce que certains pensent, la nomination de Mame Madior Boye à la primature a crée une grosse déception chez Aminata Tall et ses proches. Car lorsque le président disait qu’il va nommer une femme à la primature, Aminata était dans tous les esprits. Est-ce qu’elle n’avait pas commencé à récupérer des CV ?Pour se venger, Aminata Tall s’engage dans la bataille pour le départ d’Idrissa Seck puissant premier Ministre. Par la suite, Macky Sall sera nommé Chef du Gouvernement. Il n’échappera pas aux foudres d’Aminata Tall qui pensait que la primature lui revenait de droit.L’ancien Maire de Diourbel refusera d’occuper certains Ministères dans le Gouvernement de Macky Sall. Mieux encore, elle quitte l’équipe de Macky Sall puis retourne à Baol pour s’occuper de sa Mairie. En route pour Touba, le président Wade passe par Diourbel pour présider une réunion de Conseil  municipale. Inédit ! Après cette réunion, il prend Aminata dans sa voiture pour se rendre à Touba. Renforcée par ce geste, Aminata qui semble remporter sa bataille contre Macky Sall, ouvre un front contre ce dernier. En 2004, lorsqu’elle était Ministre d’État, Ministre des Collectivités locales et de la Décentralisation, Aminata Tall a vu plusieurs de ses Directions et projets rattachés à la Présidence ou à la Primature par Macky Sall. Elle sera donc Ministre dans un département dépouillé de tout.  Par la suite, elle devient Ministre d’Etat auprès du Chef de l’Etat.En réalité, tous ces postes n’intéressent pas l’ancien Maire de Diourbel. Aminata Tall souhaite occuper la primature ou la Vice présidence.Modou Fall 



Via SansLimite

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Mali : Le colonel Malick Diaw élu président du Conseil National de la Transition

Publié

sur


Le colonel Malick Diaw a été élu presque à l’unanimité (111 sur 118 votants pour 7 bulletins nuls) ce samedi président du Conseil national de transition (CNT) du Mali, lors de sa session inaugurale qui a débuté au Centre international des conférences de Bamako (CICB).

Sa candidature était parrainée par 108 membres du CNT sur les 40 requis.

Premier vice-président du Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) qui a pris le pouvoir au Mali le 18 août, le colonel Diaw était le seul candidat à la présidence du CNT dont les membres ont été désignés jeudi par un décret du président de transition.

Cependant, son élection va sans doute renforcer les inquiétudes soulevées, notamment par de nombreux partis politiques, sur “la militarisation des organes de la transition et de l’administration malienne”.

Dernière institution dans l’architecture de la transition, le CNT est attendu sur plusieurs questions brûlantes de la vie de la nation, notamment les réformes institutionnelles et constitutionnelles comme la relecture de la loi électorale, la révision constitutionnelle et la relecture de l’Accord pour paix et la réconciliation nationale. Fin



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Série – Virginie – Episode 20 – VOSTFR

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Levée de fonds pour le rapatriement de la dépouille de Souleymane Niakhaté

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion