Suivez-nous

Actualité

Ce cadre de l’APR étale les plus gros mensonges de Sonko

Publié

sur


SONKO ET LA MANIPULATION DE L’OPINION
Il avait planifié sa démission
« Tout le monde, y compris mes collègues et moi savaient que j’allais quitter l’administration publique. Je leur avais dit cela et, d’ailleurs, j’avais même fixé un délai pour quitter l’administration de la fonction publique. Et entre le délai que je mettais fixé et la date de ma radiation le différentiel était environ de six (06) mois. » dixit SONKO dans l’émission SENSHOW avec le journaliste Pape Cheikh SYLLA à la 29eme minute ..

En réalité, à travers les déclarations de Sonko, leader du PASTEF, on se rend nettement compte de son manque de courage et de patriotisme pour un leader qui s’en prévaut.

le leader du PASTEF a usé de TARTUFFERIES doublé de manipulation violant toutes les règles d’éthique et de déontologie gouvernant l’administration publique, pas de réserve ni de retenue dans le but uniquement de se faire radier de la fonction publique afin de mieux se concentrer à ses activités souterraines.

(Feu L.S Senghor, Tanor, Djibo KA sont tous partis avec leur secrets d’état sans compter ceux qui vivent avec)
En 2013 sur le plateau de 2STV avec Pape Allé Niang à la 8eme minute, il défendait son mentor d’alors Tahibou Ndiaye le plus grand prédateur foncier au Sénégal condamné et qui a du cautionner 3,6 milliards pour être libéré or Sonko dans cette émission disait que le Monsieur n’a pas un sou pour payer ses avocats.

– Il est allé à Paris pour dédicacer son livre disant qu’il a été censuré alors que le livre « copié collé » sur des articles de presse du journaliste opposant Baba Aidera circulait à Dakar librement et ce dernier avec qui il a eu des bisbilles confirme lui avoir balancé les infos par coupures de journaux.

– En Aout 2018 il avait déclaré que sa vie était en danger alors qu’il circulait librement dans le pays vaquant à ces occupations.

– En Mai 2018 ce gros nullard à part la Fiscaliste expert en TOUT avait commis une bourde monumentale sur la répartition de parts du Pétrole entre le Sénégal et la Mauritanie invitant des critères démographiques ( taux de natalité, etc …..) et revenir un mois après pour non seulement reconnaitre son erreur mais essayer de repréciser sa pensée et nous parler d’appréciation.

– Il est revenu cette fois ci avec toujours la même pratique ecrire un livre copié collé sur un jeune panafricaniste Ismaila Badji pour nous sortir SOLUTIONS en deux mois d’hibernation seulement avec une esthétique hors du commun

On se rappelle en Février 2019 le très curieux saccage de ses chaises en plastiques seulement avec comme seuls témoins ses gardiens sans toucher au matériel informatique le jour même de son déménagement à leur nouveau siège sise sur la VDN coïncidant avec la sortie de Mamour Diallo démontant les allégations de Sonko sans preuves sur l’affaire dite des 94 milliards alors qu’il était en pleine négociation sur la même affaire.

Rappelons que Sonko avait déclaré ne pas connaitre la famille espérant toucher un pourcentage du pactole soi-disant détourné et il le faisait en catimini à travers 3 sociétés écrans toutes liées à lui ATLAS-MERCALES-AB PARTNERS et dès que Madiambal a dévoilé ce que Sonko tramait, il n’a eu que l’injure à la bouche en guise de réponse

– ľhistoire de Gendarmes s’incursant dans sa demeure familiale cousue de tous mensonges confondant Forces Armées et Ministère de l’intérieur et ignorant royalement que la Gendarmerie n’y est pour rien car n’intervenant pas dans cette zone.

Le leader Sonko, messie surdoué du PASTEF imbus de sa personne avec son « JE » qu’il affectionne dans sa gymnastique verbale peint hors du commun des mortels par ses partisans détenant les solutions de ce PAYS le Sénégal doit revoir sa démarche de conquête du Pouvoir qu’on obtient pas par l’arrogance ni par les insultes.

Enfin cette toute dernière affaire d’audience  , dans son énième mensonge Sonko jure pour convaincre et c’est l’une des pires choses qui peut arriver à un homme politique en manque de confiance. En POLITIQUE, LE SILENCE EST UN ART

Le Président Macky SALL a fait des dizaines de milliers de kilomètres, écouté, entendu et parlé avec les populations qui sont à pas de cheval entre le Sénégal et ses pays frontaliers avant de faire son offre politique le Yonnu Yokuté qui lui a valu d’être porté à la MAGISTRATURE SUPRÊME.

Attendons l’heure de la mesure du degrés d’atteinte des objectifs
Le peuple jugera…..

Mbaye DIENE
APR Grand Yoff / Khar Yalla
Cadre républicain



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

05Photos:Aya Nakamura s’affiche en Bikini et enflamme la toile

Publié

sur


05Photos:Aya Nakamura s’affiche en Bikini et enflamme la toile



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Touba dénonce les propos de Macron et appelle au boycott des produits français

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

« Macron vous êtes trop petit pour terroriser les musulmans » (Blaise Pascal)

Publié

sur


En vérité et à bien y regarder le président français fait preuve de mauvaise foi en versant dans une hypocrisie soutenue par une rage si aveuglante pour justifier son semblant d’ignorance même des unités lexicales de la langue française…sa langue maternelle.
M Macron devra apprendre à savoir que le  » Djihadisme  » est un mot purement français et qu’on ne retrouve dans aucun texte coranique ou hadiths.
 » Djihadisme  » ce mot apparut juste dans les années 80 et qui prit son essor au lendemain des attentats du 11 septembre ne saurait en aucun cas trouvé son sens dans un livre révélé il ya plus de 1400 ans ( le Glorieux CORAN ) !
L’occident doit assumer sa paternité du
 » Djihadisme  » et de ses dérivés terrorisme, Djihadiste etc..et qui suivant son propre dessein se devront de traduire cette doctrine prônant l’usage de la violence à des fins politico-religieuses mais prédestinée exclusivement et injustement à servir comme outil de propagande contre l’islam et les musulmans.
M Macron devra savoir que la notion du Djihad qui est un concept historique et religieux n’a jamais prôné nécessairement la violence d’où même ceux qui allaient au front n’étaient même pas appelés » Djihadistes ou islamistes  » .
Mais bien on les appelés les SAHABBA
( Les compagnons) quel noblesse !
L’islam demeure très éloigné de votre barbarisme intellectuel, elle est gage de paix, de fraternité et de sécurité pour l’humanité.
Que la France se débarrasse  de Macron et de ses caricatures sataniques qui ont fini par briser le lien dans la chaîne des valeurs de fraternité, de liberté et d’égalité unissant jusque-là les Français et les peuples du monde musulman.
M Macron vous êtes trop petit pour terroriser les musulmans !
Président
Blaise Pascal Cissé



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion