Suivez-nous

Actualité

Basket National 1 masculin, 2e journée : Ville de Dakar-Duc et Sibac-Mermoz, attractions de la 2e journée

Publié

sur


Après un démarrage prometteur, le week-end dernier, le National 1 de
basket masculin reprend ce vendredi, au stade Marius Ndiaye.

Pour
le compte de la 2e journée, des chocs à l’allure de derbys sont au
menu. Et les plus attendus sont, sans doute, ceux qui opposeront,
samedi, l’Asc Ville de Dakar au Dakar université club (Duc) et Sicap
basket club (Sibac) à Mermoz, dimanche.

Ces rencontres en début
de saison sont très importantes dans la lutte pour les play-offs, entres
ces clubs qui se disputent, depuis quelques années, le leadership de la
capitale.   

Programme de la 2e journée du National 1

Masculin

Vendredi 15

Iseg Sport-Ja

Samedi 16

11h: Ugb-Bopp

14h 30: Douane-Louga

16h: Rail-Saltigué

Dimanche 17

10h30 : Sibac-Mermoz

12h30: Ville de Dakar-Duc

13h: Slbc-Asc Thiès

16h30: Asfa-Uso

Féminin

Vendredi

Duc-Saltigué

Samedi

12h 30: Ville de Dakar-Cemt

16h 30: Iseg Sport-Bopp

13h:  Slbc- Mbour

10h 30: Jaraaf-Ugb

Dimanche  

14h30: Ja/Asfo



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Montée des cas de Covid-19 : Les nouvelles mesures restrictives de l’Évêque de Thiès

Publié

sur


La deuxième vague du coronavirus au Sénégal est préoccupante. Elle est plus sévère avec son lot de morts au quotidien. Face à cette montée des cas de Covid-19, un nouveau plan de riposte a été décrété par le Président de la République. Du coup, « en grande partie notre Diocèse est concernée par l’état d’urgence assorti du couvre-feu. Je vous demande malgré les bonnes traditions de solidarité et de compassion, d’observer, à partir de ce dimanche 24 janvier  et jusqu’à nouvel ordre, les instructions sur l’ensemble du territoire du Diocèse, pour éviter les rassemblements jugés propices à la contamination », a indiqué l’Évêque de Thiès, Monseigneur André Guèye, à travers un communiqué.
Ainsi, constatant que la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de se propager et de faire des victimes de plus en plus nombreuses dans nos communautés paroissiales, il a déclaré que les messes de mariage sont strictement réservées à la famille et aux proches parents. Pour les funérailles, dit Monseigneur André Guèye, les veillées de prières publiques dans les maisons et les expositions de corps sont suspendues. En sus, la levée du corps est désormais réservée à la famille restreinte.
« Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés »
Poursuivant, il soutient : « Les corps seront directement acheminés au cimetière où le prêtre fera l’absoute, en présence de la famille restreinte et des proches parents. Une messe à l’intention du défunt peut être célébrée avant ou après les obsèques, à la demande de la famille ou des proches. Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies ou les repas organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés ».
Sur ce, l’Evêque a rappelé que l’état d’urgence dans les régions de Dakar et de Thiès interdit cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique, toute réunion publique et privée, y compris les baptêmes, les mariages, les réceptions et les cérémonies religieuses. Ce qui fait que pour les messes, Mgr André Guèye a demandé aux fidèles de nettoyer les vases sacrés, surtout le calice avec des produits appropriés avant tout célébration, de prendre toutes les précautions pour la visite et la communion des malades et de tenir les rassemblements opportuns (visites, réunions de mouvements d’associations, de groupes de prière etc) dans des espaces aérés et ouverts.
Aussi, a-t-il, invité les chrétiens à mieux organiser les quêtes et offrandes, sans se passer les paniers ou caisses, et en respectant la distanciation.

La deuxième vague du coronavirus au Sénégal est préoccupante. Elle est plus sévère avec son lot de morts au quotidien. Face à cette montée des cas de Covid-19, un nouveau plan de riposte a été décrété par le Président de la République. Du coup, « en grande partie notre Diocèse est concernée par l’état d’urgence assorti du couvre-feu. Je vous demande malgré les bonnes traditions de solidarité et de compassion, d’observer, à partir de ce dimanche 24 janvier  et jusqu’à nouvel ordre, les instructions sur l’ensemble du territoire du Diocèse, pour éviter les rassemblements jugés propices à la contamination », a indiqué l’Évêque de Thiès, Monseigneur André Guèye, à travers un communiqué.
Ainsi, constatant que la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de se propager et de faire des victimes de plus en plus nombreuses dans nos communautés paroissiales, il a déclaré que les messes de mariage sont strictement réservées à la famille et aux proches parents. Pour les funérailles, dit Monseigneur André Guèye, les veillées de prières publiques dans les maisons et les expositions de corps sont suspendues. En sus, la levée du corps est désormais réservée à la famille restreinte.
« Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés »
Poursuivant, il soutient : « Les corps seront directement acheminés au cimetière où le prêtre fera l’absoute, en présence de la famille restreinte et des proches parents. Une messe à l’intention du défunt peut être célébrée avant ou après les obsèques, à la demande de la famille ou des proches. Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies ou les repas organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés ».
Sur ce, l’Evêque a rappelé que l’état d’urgence dans les régions de Dakar et de Thiès interdit cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique, toute réunion publique et privée, y compris les baptêmes, les mariages, les réceptions et les cérémonies religieuses. Ce qui fait que pour les messes, Mgr André Guèye a demandé aux fidèles de nettoyer les vases sacrés, surtout le calice avec des produits appropriés avant tout célébration, de prendre toutes les précautions pour la visite et la communion des malades et de tenir les rassemblements opportuns (visites, réunions de mouvements d’associations, de groupes de prière etc) dans des espaces aérés et ouverts.
Aussi, a-t-il, invité les chrétiens à mieux organiser les quêtes et offrandes, sans se passer les paniers ou caisses, et en respectant la distanciation.

La deuxième vague du coronavirus au Sénégal est préoccupante. Elle est plus sévère avec son lot de morts au quotidien. Face à cette montée des cas de Covid-19, un nouveau plan de riposte a été décrété par le Président de la République. Du coup, « en grande partie notre Diocèse est concernée par l’état d’urgence assorti du couvre-feu. Je vous demande malgré les bonnes traditions de solidarité et de compassion, d’observer, à partir de ce dimanche 24 janvier  et jusqu’à nouvel ordre, les instructions sur l’ensemble du territoire du Diocèse, pour éviter les rassemblements jugés propices à la contamination », a indiqué l’Évêque de Thiès, Monseigneur André Guèye, à travers un communiqué.
Ainsi, constatant que la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de se propager et de faire des victimes de plus en plus nombreuses dans nos communautés paroissiales, il a déclaré que les messes de mariage sont strictement réservées à la famille et aux proches parents. Pour les funérailles, dit Monseigneur André Guèye, les veillées de prières publiques dans les maisons et les expositions de corps sont suspendues. En sus, la levée du corps est désormais réservée à la famille restreinte.
« Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés »
Poursuivant, il soutient : « Les corps seront directement acheminés au cimetière où le prêtre fera l’absoute, en présence de la famille restreinte et des proches parents. Une messe à l’intention du défunt peut être célébrée avant ou après les obsèques, à la demande de la famille ou des proches. Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies ou les repas organisés à la maison mortuaire, sont déconseillés ».
Sur ce, l’Evêque a rappelé que l’état d’urgence dans les régions de Dakar et de Thiès interdit cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique, toute réunion publique et privée, y compris les baptêmes, les mariages, les réceptions et les cérémonies religieuses. Ce qui fait que pour les messes, Mgr André Guèye a demandé aux fidèles de nettoyer les vases sacrés, surtout le calice avec des produits appropriés avant tout célébration, de prendre toutes les précautions pour la visite et la communion des malades et de tenir les rassemblements opportuns (visites, réunions de mouvements d’associations, de groupes de prière etc) dans des espaces aérés et ouverts.
Aussi, a-t-il, invité les chrétiens à mieux organiser les quêtes et offrandes, sans se passer les paniers ou caisses, et en respectant la distanciation.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo-Accusé d’avoir divulgué la relation intime en Ndiolé et Sankara, Griffe Sougou brise le silence….

Publié

sur


Vidéo-Accusé d’avoir divulgué la relation intime en Ndiolé et Sankara, Griffe Sougou brise le silence….

Vidéo-Accusé d’avoir divulgué la relation intime en Ndiolé et Sankara, Griffe Sougou brise le silence….

Vidéo-Accusé d’avoir divulgué la relation intime en Ndiolé et Sankara, Griffe Sougou brise le silence….



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo – Oumou Ly, ancienne pensionnaire des classes préparatoires fait des révélations : » je comprends que Diary Sow soit… »

Publié

sur


Vidéo – Oumou Ly, ancienne pensionnaire des classes préparatoires fait des révélations : » je comprends que Diary Sow soit… »



BuzzClics

Continuer La Lecture

Suggestion