Suivez-nous

Actualité

Bambey : Elle Tue Son Enfant Pour Arrêter Ses Pleurs

Publié

sur

Un drame est survenu hier dimanche dans la commune de Bambey plongeant la cité dans l’émoi et la consternation.

En effet, selon L’AS quotidien, une femme qui ne jouerait pas de toutes ses facultés mentales a battu à mort son enfant âgé de sept ans. Selon le canard, ce dernier qui pleurait constamment a fini par agacer sa maman qui l’a sévèrement tabassé.

Seulement, il semble que la dame n’y est pas allée de main morte. Selon la même source, il n’a pas survécu à la bastonnade de  sa mère qui a été arrêtée.

via Sanslimites

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Pikine: De quoi à peur Abdoulaye Thimbo? Il renforce sa sécurité

Publié

sur


Connu pour sa sérénité, le maire de Pikine, Abdoulaye Thimbo, surveille maintenant ses arrières depuis la récente visite de la Première Dame Marième Faye Sall. Il avait été hué par des jeunes de «l’Apr Pikine rouge», qui ont promis l’enfer aux responsables de Pikine qui tenteraient d’organiser des manifestations politiques.

Il a pris au sérieux les menaces de ces jeunes apéristes. Pour preuve, hier, pour éviter toute mauvaise surprise lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Maison de la Femme, le maire de Pikine s’est déplacé avec un important dispositif sécuritaire. Abdoulaye Thimbo a mobilisé des gros bras en plus de ceux du maire socialiste Pape Ndiamé Dieng. De quoi ont-ils peur ?





Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Affaire Mame Diarra Fam : La fédération des handicapés porte plainte contre la député

Publié

sur


La fédération sénégalaise des associations des personnes handicapées a déposé une plainte contre Mame Diarra Fam. C’est dans l’affaire de la présumée agression l’opposant à Lamine Thiam à Pikine Guinaw Rails Nord. Les handicapés ont également demandé la levée de l’immunité parlementaire de la député afin qu’elle soit traduite en justice.

Le différend entre la personne vivant avec un handicap, Lamine Thiam et Mame Diarra Fam est loin de connaitre son épilogue. “Lamine Thiam a fait l’objet d’une agression de la part de Mame Diarra Fam et de son groupe. C’est ça la vérité“, a déclaré sur Rfm, Yatma Fall. Les handicapés étaient en conférence de presse en début d’après midi de ce vendredi.

Fédération des handicapées

La fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées est une organisation apolitique qui ne s’immisce pas dans des questions politiques, a notamment précisé M Fall. Il ajoute que sa (Fédération) fonction principale est de défendre les intérêts matériels et moraux des personnes handicapées et de défendre les droits des personnes handicapées au Sénégal.

Ratification…

Et de rappeler que le Sénégal a ratifié la convention internationale pour les droits des personnes handicapées et a adopté la loi d’orientation sociale. “Deux textes qui mettent en avant la protection et la promotion des droits des personnes handicapées. Et les dispositions de ces textes interdisent de manière claire (article 19 de la convention), toute violence exercée sur une personne handicapée“, a-t-il expliqué. Non sans insister : “Hors Mame Diarra et son groupe ont exercé une violence sur Lamine Thiam qui est une personne handicapée“.

Plainte et constitution de partie civile

La fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées a porté plainte “en tant que organisation“. M. Fall et Cie se sont également constitués partie civile. “Nous avons commis un avocat qui, dans les jours à venir, va communiquer sur les procédures qu’il va adopter pour mener le combat“, a-t-il annoncé.

Levée de l’immunité parlementaire 

Dans la plainte, précisé Yatma Fall, les handicapées ont demandé que l’immunité parlementaire de Mame Diarra Fam soit levée “pour qu’elle soit traduite en justice“.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

« Coup d’état avorté à la SAR « : La réunion du Conseil de la SAR bloqué par la sécurité rapprochée de Khadim ba

Publié

sur


Ce jeudi 24 Septembre 2020, devait se tenir la réunion au niveau du siège en violation de la décision de justice. Le PCA de la SAR qui s’est rangé du côté de Amadou Ba a voulu piétiner la décision de justice.

A leur grande surprise, à leur arrivée au siège ce matin, ils ont trouvé des jeunes qui se sont
opposés à la tenue de cette réunion. Car le PCA a choisi Amadou Ba alors que la justice a tranché en faveur de Khadim Ba.

Les dessous de cette tentative de « coup d’Etat » avorté sont à trouver dans la volonté de la direction d’entériner des décisions suspectes portant sur les commandes et dissimuler des choses. Elle veut aussi cacher la mal gouvernance qui est à l’origine d’un trou de plus de 50 milliards.





Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion