Suivez-nous

Actualité

Avec la situation sanitaire, les « risques psychosociaux » sont la 2e cause d’arrêts maladie (après le Covid)

Publié

sur


Les arrêts maladie ont explosé pendant la crise sanitaire. En cause, pas uniquement le Covid (première cause d’arrêts), mais aussi les risques psychosociaux.

L’Assurance Maladie déclarait récemment avoir vu les indemnités journalières versées pour arrêts maladie, exploser. Entre janvier et août 2020, elle a enregistré un bond de 29,9%. Le Figaro s’est intéressé aux motifs inscrits sur les arrêts, qui sont principalement dus au coronavirus. En deuxième position, les troubles musculo-squelettiques qui prédominaient jusque-là, ont été rattrapés par le motif « risques psychosociaux ».
Sur le même sujet
Stress : grâce à la sophrologie, ne nous laissons plus déborder !
Comment mieux respirer pour ne plus se faire déborder par le stress

Les RPS concernent : des troubles de la concentration, un sommeil perturbé, de l’irritabilité, de la nervosité, une fatigue importante, des palpitations… L’INRS rappelait en janvier dernier qu’ils concernent de nombreux Français : 45% déclarent avoir l’impression de toujours devoir se dépêcher, 30% signalent avoir subi au moins un comportement hostile dans leur travail au cours des 12 derniers mois, 25% craignent de perdre leur emploi, 25% toujours déclarent devoir cacher leurs émotions, prétendre à la bonne humeur…
60% des salariés appréhendaient le retour au bureau au mois de juin

D’ordinaire, ils sont classés 3ème sur la liste des arrêts maladies, et peuvent globalement être prévenus. Les entreprises s’intéressent de plus en plus au bien-être de leurs salariés, sur le lieu de travail et en dehors. Mais au vu de la période anxiogène que nous traversons, ils sont plus difficiles à cerner, et sont passés en deuxième position après le virus.

L’angoisse de la crise sanitaire et économique joue sur le moral des actifs français. Si le confinement a été particulièrement anxiogène, le retour en entreprise, avec toutes les précautions qu’il comporte, l’est aussi : en juin dernier, 60% des salariés l’appréhendaient, selon le baromètre de Malakoff Humanis repris par Le Figaro. 16% des travailleurs interrogés seraient même prêts à se faire arrêter, estimant que les conditions de protection sanitaire ne sont pas suffisantes sur leur lieu de travail.

Lire aussi :

10 solutions pour apaiser l'anxiété
Comment se passer de somnifères ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Il planifie la mort de sa femme…sa maîtresse le dénonce à la police

Publié

sur


Il tente d’empoisonner sa femme pour toucher les 500.000 $ d’assurance-vie

Début juin, Theresa Michaels se préparait à partir en week-end avec son mari et ses trois enfants lorsque six policiers se sont présentés à son domicile situé dans l’Arizona, aux Etats-Unis.

Ces derniers lui ont annoncé que son mari prévoyait de l’assassiner durant leur séjour en camping en Californie.

C’est la maîtresse du suspect qui l’a dénoncé à la police en affirmant que son amant avait passé six mois à planifier le meurtre.

Dallas Michaels, 42 ans, s’était procuré du fentanyl, un opioïde plus puissant que la morphine, avec l’intention d’empoisonner le café de sa femme lors du petit-déjeuner.

Il espérait faire croire qu’il s’agissait d’une surdose accidentelle afin de récupérer les 500 000$ de l’assurance-vie de son épouse.

«Ils m’ont informée que mon mari planifiait de me tuer. Il planifiait ça depuis un bon moment et j’étais complètement sous le choc», a raconté Theresa Michaels à la chaîne locale Arizona’s Family.

Le suspect a été inculpé de conspiration en vue de commettre un meurtre et de sollicitation de narcotiques.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Les graves accusations de Serigne Moustapha Sy contre le Khalife des Tidianes…

Publié

sur


La déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour, actuel Khalife des Tidianes a surpris plus d’un. Hier, aux champs des courses où il a organisé son Gamou, le guide moral des « Moustarchidines wal moustarchidati », Serigne Moustapha Sy, a fait de graves révélations contre le Khalife des Tidianes.
Le marabout a aussi déclaré que Serigne Mbaye Sy Mansour est allé à Palmarin où il a rencontré un féticheur à qui il a remis beaucoup d’argent pour lui demander de faire disparaitre tous les enfants de Serigne Babacar Sy. Peu de temps après, Pape Malick Sy a tiré sa révérence. Ecoutez….

 



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Sénégal-Bilan-Covid-19 : zéro décès annoncé ce vendredi

Publié

sur


Le ministère de la santé et de l’action sociale a fait le bilan de la pandémie à la covid-19, de ce vendredi 30 octobre 2020 au Sénégal

« Sur 805 tests effectués, 12 sont revenus positifs à la covid-19. Il s’agit de 4 cas contacts, aucun cas importé n’a été enregistré à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass et 08 cas issus de la transmission communautaire, soit un taux de positivité de 1,49 %. » a déclaré le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention au ministère de la santé.

Le directeur de la prévention au ministère de la santé de renseigner que 72 patients ont été testés négatifs donc guéris. Il a par ailleurs annoncé 6 cas graves dans les services de réanimation. Aucun décès n’a été enregistré hier jeudi 29 octobre 2020.

A ce jour, le Sénégal compte 15605 cas déclarés positifs dont 14732 guéris, 323 décédés et 549 patients sous traitement.

covid



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion