Suivez-nous

Actualité

Abass Fall, Pastef Dakar : «Macky est l’agent marketing de Sonko»

Publié

sur


Ce bruit autour de l’audience entre Mansour Faye et Ousmane Sonko ne fait que renforcer la popularité du leader de Pastef. C’est la conviction de Abass Fall qui estime d’ailleurs que Macky Sall et son régime sont leur «agent marketing». Le Secrétaire national chargé de l’organisation et coordonnateur départemental de Pastef Dakar est convaincu que c’est le «succès» des Vacances agricoles patriotiques qui a agité le pouvoir.

Ousmane Sonko a nié l’existence d’une audience avec Mansour Faye avant de le confirmer dans un audio. Votre leader s’est-il contredit ?
Ce n’est pas une contradiction. Peut-être que les gens n’ont pas bien écouté ou bien lu le président Ousmane Sonko. Je tiens à préciser d’abord qu’il n’y a pas de confrontation entre Ousmane Sonko et Mansour Faye. La confrontation, c’est entre Mansour Faye et le Peuple sénégalais. Il est demandé à Mansour Faye de rendre compte d’un budget de 69 milliards qu’on lui a confié dans le cadre de l’appui aux Sénégalais en difficulté face à la pandémie du Covid-19. C’est cette confrontation que Mansour Faye a voulu transférer dans un autre débat avec Ousmane Sonko. Un bref rappel s’impose : Mansour Faye a déclaré, lors de son entretien à la 2Stv, que Sonko est venu s’agenouiller devant lui pour lui demander une audience avec Macky Sall. Il n’a jamais dit que Sonko voulait le rencontrer. Il faut que ça soit clair. Le président Ousmane Sonko est sorti pour lui dire qu’il a menti en disant : «Quand est-ce que je suis venu devant vous pour demander une audience à Macky Sall ?» C’est après que Mansour est sorti pour changer de discours et parler d’audience entre lui et Ousmane Sonko. Ce que Ousmane Sonko a nié, c’est cette demande d’audience avec Macky Sall mais il n’a jamais nié l’existence d’une audience entre lui et Mansour Faye. Sonko a poussé les choses jusqu’à lui demander l’heure, le lieu et les témoins. Au lieu de répondre à ces questions, il nous sort un prétendu audio compromettant pour Ousmane Sonko. Ce qui est totalement faux ! Encore une fois, il n’a jamais été question de nier une audience avec Mansour Faye.

Pourquoi attendre aujourd’hui pour préciser que Sonko a démenti une demande d’audience avec Macky Sall ?
Vous savez, Mansour Faye a dit de façon claire que Sonko est venu le solliciter pour un entretien avec Macky Sall. C’est là où Ousmane Sonko est sorti pour le qualifier de «plus grand menteur du Sénégal». Le problème est un peu subtil, mais il faut que ça soit très clair. Ousmane Sonko a nié s’être rendu chez Mansour Faye pour négocier une audience avec Macky Sall.

Craignez-vous que cette polémique entache l’image de Ousmane Sonko ?
Du tout, au contraire. D’abord sa sortie a été suivie par près de 20 000 personnes. Depuis hier, les gens ne cessent de nous appeler pour nous renouveler leur confiance. D’autres ont même décidé, sur la base de cette sortie de Sonko, de rejoindre Pastef.

Voulez-vous dire que cette affaire a renforcé la popularité de Ousmane Sonko ?
Exactement, comme ils ont l’habitude de le faire. L’agent marketing de Ousmane Sonko, c’est le pouvoir. Il suffit juste de regarder la chronologie des faits depuis que Pastef a commencé à étendre ses tentacules au Sénégal. Ils ont dit que c’est un parti dont le président est allé à l’Assemblée nationale grâce au «plus fort reste». Il fait ses preuves à l’Assemblée nationale, on le traite de salafiste, de terroriste, séparatiste… Cela a heurté les Casamançais qui sont sentis solidaires autour de leur fils. Les Casamançais n’aiment pas qu’on traite un de leurs fils de séparatiste. Entre eux, ils peuvent tout se dire. Mais ils n’accepteront jamais que quelqu’un qui est externe à la Casamance puisse se mêler de leurs problèmes. Le pouvoir a aussi sorti les affaires Tollow Oil, le financement russe… Malgré tout, la popularité du Président Sonko va crescendo. Ce qui a fait que lors de la dernière élection présidentielle, nous avons eu plus de 15%. Il faut se poser cette question : pourquoi le pouvoir ne s’intéresse qu’à Ousmane Sonko alors que le Pds, le Rewmi et d’autres partis d’opposition sont là ? C’est parce que la cible principale du pouvoir, c’est Sonko. Ils sont en train de nous faciliter la tâche. Je préfère que Ousmane Sonko soit attaqué chaque jour. Le jour où il ne fera plus l’objet d’attaques, je commencerai à avoir des doutes sur Pastef. Nous félicitons le Président Macky Sall et ses acolytes. Nous allons leur envoyer un chèque pour services bien rendus au président Sonko.

Quand votre leader, lors de sa dernière tournée, déclare que le Président Macky Sall n’aime pas la Casamance, est-il en train de saper l’unité nationale ?
Les gens se focalisent trop sur ce que dit Ousmane Sonko. Mais Moustapha Cissé Lô a dit que ce sont les rebelles qui soutiennent Ousmane Sonko. Il n’y a pas plus grave que ces propos. Cela a renforcé le sentiment de soutien et de protection d’un fils. Ce sont eux qui ont toujours eu ce type de dérapage. Lors de la campagne électorale de la Présidentielle, le Président Macky Sall avait dit : «Si vous réintégrez le Sénégal, il faut voter pour moi.» C’est le président de la République qui l’a dit et les archives sont là. Ousmane Sonko a dit : «Je ne doute pas que le Président Macky Sall aime la Casamance mais dans les faits, il n’aime pas la Casamance parce qu’il n’a absolument rien fait en Casamance.» Donc, il ne faut pas prendre une portion de la phrase pour en faire une explication du tout.

Sur le plan économique, en quoi le Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (Pap 2A) est un «plan d’ajustement structurel» comme le qualifie Ousmane Sonko ?
D’abord, avant de parler de plan de relance Pap 2, il faut évaluer le Pap 1. Il faut rappeler que Ousmane Sono avait très tôt prévenu les Sénégalais en leur disant qu’ils vont souffrir parce que l’Etat n’a pas d’argent. Le gouvernement a tellement emprunté qu’il ne peut plus s’en sortir. Sonko ne voulait pas être un oiseau de mauvais augure mais ce qu’il avait dit est en train de se réaliser. Nous vivons la période du Covid-19 mais avant cela, l’économie était à terre. Ce pouvoir a pris la pandémie comme prétexte pour dire que le taux de croissance va baisser. Maintenant on nous chante un Pap 2 qui n’est rien d’autre qu’un plan d’ajustement structurel. Ils sont en train de préparer les Sénégalais à cela en disant que les prochains mois seront compliqués. Le Pap 2 n’est rien d’autre qu’une économie qu’on va mettre à la disposition des privés et des étrangers. Sur le plan fiscal, tout le monde sait que Macky Sall n’a jamais réussi une importante mobilisation des ressources. Comment le Président peut-il procéder à des amnisties fiscales pour de grandes entreprises qui ne paient pas l’impôt. Même pour les députés, il a fallu que Sonko en parle pour que les choses soient régularisées. Le gouvernement ne compte que sur des emprunts pour développer le pays.

Où en êtes-vous avec les Vacances agricoles patriotiques ?
Nous allons les poursuivre. Tout ce tintamarre est lié au succès des Vacances agricoles patriotiques. Macky Sall sait qu’il ne peut pas faire mieux que Sonko dans ce domaine. Notre leader a fait appel aux jeunes pour leur demander d’aller cultiver la terre sans un seul soutien financier. Ce sont les militants eux-mêmes qui se sont débrouillés pour s’organiser et lancer le concept Vap. Nous, au niveau du département de Dakar, nous ne sommes jamais mêlés à l’agriculture. Nous pouvons maintenant ravitailler le département en gombo. Nous allons visiter un champ de 3 ha, samedi à Yène, avec le président Ousmane Sonko. Ce sont plus de 450 ha que nous avons mobilisé. La semaine dernière nous étions dans la zone nord et nous comptons continuer. Nous pensons que le meilleur modèle économique repose d’abord sur l’agriculture. Il y a la consommation et la transformation. Nous avons placé l’agriculture au cœur de nos préoccupations. Notre objectif pour l’année prochaine c’est d’avoir 10 000 ha.



via LeQuotidien

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Wally seck avec une fille »dieukeur »

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Elle couche avec son patron…des asticots sortent de son vagin

Publié

sur


Après avoir couché avec son patron, des asticots sortent de son vagin. Une histoire qui chamboule actuellement la vie jeune fille de 29 ans.
Voici l’histoire d’une jeune fille…

« Je m’appelle Cathy, Jeune fille de 29 ans et je suis secrétaire dans une entreprise.

J’étais très contente de ce travail, même si j’avoue que le salaire n’était pas si grand. Mais peu importe, l’important pour moi c’était de gagner de l’argent et construire ma Vie.

Seulement, après six ans de travail, je ne voyais toujours pas de changement dans ma vie, mon salaire pouvait à peine couvrir mes dépenses et je pouvais à peine mettre un peu d’économies de côté. Déjà que mon transport me prenait beaucoup vu que le lieu de travail était très loin de la maison. Alors j’ai commencé à réfléchir à la façon dont je pouvais me faire de l’argent ou avoir un autre travail… Mais là aussi ça s’est soldé en échec.

Je suis allée voir mon patron pour lui demander une augmentation, mais ce dernier m’a simplement dit que l’entreprise ne pouvait pas se le permettre en ce moment.

Chaque fois qu’on se croisait ou que je venais à son bureau, mon patron me faisait très souvent des yeux doux et me touchait parfois les fesses comme pour enlever une tâche ou de la poussière. Je ne prêtais pas trop attention à ça et puis j’avais trop besoin de ce travail.

Un soir, mon patron m’a proposé de me raccompagner et en chemin, il m’a dit que je lui plaisais beaucoup. Il m’a dit qu’il est marié mais souhaitait avoir une relation avec moi parce qu’il tient à moi et puis, il pourrait facilement m’obtenir une promotion. Je le croyais vraiment sincère et puis j’avais un gros besoin d’argent pour régler mes factures, mes dettes et m’affirmer socialement.

J’ai donc après réflexion accepté et j’ai commencé à fréquenter mon patron au point de faire parfois l’amour au bureau… Seulement les semaines passaient et je n’avais toujours pas de promotion. Quand je suis allée en parler avec lui, il m’a simplement dit qu’il n’a pas de temps pour ça en ce moment.

Très en colère de voir qu’il n’avait pas tenu à sa promesse, je suis allée chez lui un après-midi et j’ai tout avoué à sa femme. Le lendemain, sans que je ne sache pourquoi, j’étais licenciée sans aucune indemnité. Il s’est arrangé pour dire que j’ai commis une faute grave… Les hommes ?

Il y’a quelques semaines, en faisant ma toilette intime, j’ai découvert des asticots sortant de mon vagin. Depuis, il ne se passe pas un jour sans que je n’en vois un, sortir de mon vagin.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Akbess – Sens Interdit (Clip Officiel)

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion