Suivez-nous

Actualité

10 idées reçues sur le soin des dents

Publié

sur


[DIAPORAMA] Avoir des dents belles et saines passe par un brossage régulier, une visite annuelle chez le dentiste, la suppression des grignotages… Mais êtes-vous vraiment au point sur l’hygiène bucco-dentaire ? Voyez si vous savez discerner le vrai du faux.

Pendant longtemps, les dentistes n’ont cessé de nous répéter qu’il fallait se brosser les dents au moins trois fois par jour pour conserver des dents en bonne santé. Mais comme cette recommandation n’était suivie que par un Français sur quatre, il y a une petite dizaine d’années, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) a donc décidé de revoir ses préconisations et de les adapter à notre mode de vie. Dorénavant, ce sont deux brossages quotidiens (matin et soir seulement ) qui sont recommandés, car la plaque dentaire met 12 heures à se former.
Sur le même sujet
Zoom sur les aliments amis de vos dents
Dents : 6 aliments qui préviennent les caries

Mais ne croyez pas vous en tirer à bon compte : un brossage de moins c’est une chose. Mais les dentistes insistent sur la durée du brossage : celui-ci doit durer au moins deux minutes à chaque fois (et non entre 43 et 50 secondes comme c’est le cas aujourd’hui pour la plupart d’entre nous). Et insistent également sur le choix du dentifrice.
Le dentifrice : toujours avec du fluor

L’introduction de fluor comme agent anti-caries dans les dentifrices date de 1947. Minéral (fluorure de sodium, monofluorophosphate de sodium…) ou organique (Olaflur), le fluor s’est imposé peu à peu dans toutes les formules de dentifrice. Son incorporation a permis de réduire de façon considérable la prévalence de la carie dentaire dans le monde, notamment grâce aux ions fluorures qui sont réellement actifs.

« Les ions fluor sont limités dans les cosmétiques à la dose de 0,15 % (soit 1500 ppm, unité entérinée par l’usage dans le domaine bucco-dentaire). Les risques d’intoxication chroniques sont faibles. Cela arrive en cas d’ingestion d’une forte quantité de dentifrice, en particulier par des enfants qui ne sont pas en âge de le recracher ou dans des situations psychiatriques particulières » souligne l’UFSBD.
Comment optimiser les 2 brossages quotidiens ?

Pour remplacer le brossage des dents du midi, peu pratique quand on travaille, les professionnels de la santé bucco-dentaire recommandent de se rincer la bouche avec un verre d’eau après le repas ey de mâcher un chewing-gum sans sucre. Le fait de mastiquer du chewing-gum va permettre de produire une salive plus chargée en bicarbonate donc plus apte à lutter contre les attaques acides des aliments et notamment des sodas.

Pour optimiser les deux brossages quotidiens, l’UFSBD recommande également de passer à la brosse à dents électrique car celle-ci est plus efficace qu’une brosse à dents manuelle pour éliminer la plaque dentaire et réduire les inflammations des gencives.

A lire aussi :

Hygiène dentaire : vous en faites trop ou pas assez ?
4 petits soucis dentaires à ne jamais négliger
Fatigue : un bon détartrage pour retrouver la forme ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Bonjour DAkar

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Témoignage de Iran Ndao : « Quand Youssou fêtait son milliard, je quémandais… » (vidéo)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Témoignage de Iran Ndao : « Quand Youssou fêtait son milliard, je quémandais… »



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Sénégal-Bilan-Covid-19 : un (01) décès annoncé ce dimanche

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Bagarre à l’Hémicycle : Alioune Badara Diouf et Abdou Bara Doly se donnent en spectacle (vidéo)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Insultes et bagarre ont rythmées l’hémicycle ce samedi 28 novembre. Les  députés Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly et Alioune Badara Diouf  se sont donnés en spectacle dans le hall de l’Assemblée Nationale. C’était  en marge du passage du Ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire Zahra Iyane Thiam. 

Lors du vote du budget ministère de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, le député Bokk Guiss Guiss du département de Mbacké Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly a, en un moment donné de son speech, versé dans de ce qu’on pourrait qualifier de l’autoglorification, selon Les Echos.

A l’origine…

” …Je ne peux me permettre de faire certaines choses parce que je suis un religieux, un ‘kilifeu’ (notable) et un ‘domou daara’ (enfant de l’école coranique) …“, a fait savoir le marabout politiciens. Avant que son collègue député Alioune Badara Diouf de l’Apr ne lui fait la remarque “ak truand (il faut ajouter truand dans ton énumération).“. Très fâché face à cet affront, le Mbacké-Mbacké rétorque “man ak sa Baye ak sa Yaye (Si je suis un truand, ton père et ta mère le sont autant)“.

Les choses ont dégénéré par la suite. Les deux députés ont transformé l’Hémicycle en un ring de boxe. Ils se sont battus et insultés comme de petits enfants, selon la même sources. Les journalistes ont été interdits de filmer la scène.

Regardez :



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion