Pour le Sénégal, la note risque d’être salée eu égard à la horde de collaborateurs que le ministre du Tourisme et des Transports aériens a convoyé sur Paris. Alioune Sarr, pour ne pas le nommer, a dilapidé les maigres ressources de son département pour un Salon dont les éditions précédentes n’auront pas apporté plus d’une dizaine de touristes au Sénégal.

D’abord, dans l’organisation, le ministre a court-circuité l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) pour centraliser tout dans son Cabinet. Conséquence, à 72 heures du démarrage, il a fallu faire appel à une agence de Communication pour sauver les meubles. Ainsi, une entente directe est passée, en violation des règles les plus élémentaires de la passation des marchés publics, Mondial Com de la sulfureuse Amy Sarr Fall. Des collisions suspectes sont notées entre l’Agence Mondial Com et certains ministres de la République. La preuve par le ministre du Tourisme et des Transports aériens. Figurez-vous qu’Alioune Sarr qui a à sa disposition une Cellule de Communication a confié la couverture médiatique du Salon mondial du Tourisme Top Resa 2019 prévu à Paris Porte de Versailles du 1er au 04 octobre prochain à Amy Sarr Fall. À charge pour elle de convoyer les médias triés sur le volet moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes.

Une forfaiture qui pousse à s’interroger : Quel genre de relations Alioune Sarr entretient-il avec Amy Sarr Fall ? Est-ce à dire que la Cellule de Communication est incompétente pour assurer la couverture de cette grand-messe du Tourisme ? Amy Sarr Fall bénéficie-t-elle de soutien au sommet ? Autant de questions qui restent sans réponse et qui pose encore une fois le problème de l’utilisation rationnelle de nos maigres deniers publics.
Ensuite, dans le choix des agents du ministère et des journalistes devant couvrir l’événement. Au niveau du ministère, le ministre s’enferme dans son bureau pour dresser une longue liste de personnages qui n’ont rien à faire dans ce Salon. Quid du choix des médias, Alioune Sarr fait confiance à sa Cellule de Communication qui désigne des organes. Mais, à la dernière minute, il broie la liste qui lui est proposée avant de la jeter dans la corbeille. En lieu et place, il désigne ses amis qui l’aident dans la couverture de ses activités politiques.

Enfin, sur les dépenses inhérentes à la participation de ce Salon, des sources de Leral informent que plus de 500 millions F Cfa ont été mobilisés. Et la note risque de grimper à cause des nombreux billets en Première Classe mais aussi des perdiems aux militants de AFP au salon et certains. Sans oublier les luxueux hôtels avec chauffeur à disposition pour la délégation dont l’écrasante majorité a passé son temps à faire les boutiques. Et pour boucler la boucle, un copieux dîner a été offert dans le somptueux hôtel de Pullman Tour Effel.

De l’argent jeté par la fenêtre d’autant plus qu’en amont le ministère et les acteurs n’a pas travaillé sur une offre touristique pertinente. Avec des produits capables d’attirer davantage de touristes. Certes, le Sénégal dispose de beaux hôtels, de belles plages et du Soleil mais les touristes en réclament davantage. Notamment la dimension culturelle quasi-absente de nos stations touristiques. C’est dire…

Leral.net

DakarXibar avec Sanslimite

Auteur

Laisser un commentaire