La frustration est de taille depuis la publication d’une vidéo montrant un pharmacien brutalisé dans son officine par le commissaire Sangaré de la police des Parcelles assainies. L’ancien président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle, Moustapha Diakhaté, qui se joint à cette vague d’indignation, exige des sanctions exemplaires contre la « violence injustifiée » exercé par le commissaire sur le pharmacien.
« Le commissaire Sangaré mérite d’être relevé, sans délai, de ses fonctions en attendant sa traduction devant la justice pour voie de fait et abus de pouvoir. Le Sénégal n’est pas une république bananière », écrit  l’ancien chef de cabinet du président de la République sur sa page Facebook .

DakarXibar avec Xibaaru