La princesse Esmeralda de Belgique, demi-sœur de l’ex-roi Albert II et de feu le roi Baudouin, qui manifestait à Londres pour le climat, a été arrêtée par la police, avant d’être rapidement relâchée.

La princesse Esmeralda de Belgique avec son neveu le roi des Belges Philippe, le 17 février 2017

Fille du roi des Belges Léopold III, demi-sœur des rois Baudouin et Albert II, tante du roi Philippe, la princesse Esmeralda de Belgique est, de longue date, une activiste dans le domaine de la défense de l’environnement. Journaliste et écrivaine, celle-ci confiait, il y a un peu moins d’un an, à nos confrères de Paris Match Belgique: «Il faut une révolution pour le climat». Des paroles qu’elle n’hésite pas à associer à des actes forts. Ainsi, ce jeudi 10 octobre 2019, la sexagénaire était présente dans une manifestation du mouvement «Extinction Rebellion», organisée à Londres où elle vit.

«Ce n’est pas la première action d’ER à laquelle participe la fille du roi Léopold III et de la princesse Lilian de Rethy, mais c’est la première fois qu’elle est arrêtée lors d’une intervention policière», a souligné «Le Soir». Effectivement, Esmeralda de Belgique a été emmenée dans les locaux de la police, en raison de sa participation à une action de blocage menée par ce mouvement qui prône la désobéissance civile non-violente afin de contraindre les gouvernements à agir face à la crise climatique. Elle n’y a cependant fait qu’un bref passage. Mais, si elle a été rapidement libérée, elle reste «under investigation» (elle fait l’objet d’une enquête), a précisé le quotidien belge qui rappelle que, depuis le début de la semaine, «un millier de personnes ont connu le même sort au Royaume-Uni». Plusieurs médias de Belgique, dont «RTL Info», ont d’ailleurs publié un document que la princesse de 63 ans a elle-même rendu public et qui indique qu’elle a été relâchée sans qu’aucune charge ne pèse contre elle.

Esmeralda aimerait que le roi Philippe sorte de sa réserve sur cette question

«Le Soir» annonce que la princesse Esmeralda ne prendra pas part à l’action d’Extinction Rebellion Belgique dans les jardins du palais royal à Bruxelles, ce samedi après-midi. Elle partage cependant l’appel qui y sera lancé. «Et ne verrait pas d’un mauvais œil que le roi Philippe sorte de sa réserve pour proclamer l’urgence climatique ainsi que le demandent les manifestants», signale le quotidien, tout en expliquant qu’elle pense cela improbable. «Il est très préoccupé par les questions environnementales. Ce serait merveilleux qu’il prenne position sur le climat: c’est un problème global, humain, urgent. Mais je suis bien consciente de la complexité de notre système. C’est ce qui l’empêchera de parler», a-t-elle en effet confié au sujet de l’actuel souverain de Belgique, fils de l’un de ses demi-frères.

DakarXibar avec Xibaaru

Auteur

Laisser un commentaire