Arrêté et placé sous mandat de dépôt le 19 juillet dernier et inculpé pour fausse alerte au terrorisme, Guy Marius Sagna sera entendu sur le fond du dossier, ce mercredi 14 août 2019, par le Doyen des Juges. Au sortir de l’audition, il retournera à la prison de Rebeuss. Mais selon les quotidiens Walf Quotidien et Enquête, le célèbre activiste devrait en sortir au bout de 48 heures, au plus tard, si le Doyen des juges d’instruction Samba Sall accorde une suite favorable à la demande de liberté provisoire introduite par son avocat, Me Moussa Sarr.
Le membre de l’association anti-impérialiste « Frapp/France Dégage » a de grandes chances de bénéficier de la liberté provisoire.

Il est reproché à Guy Marius Sagna un texte, publié sur Facebook, évoquant un attentat terroriste que préparerait la France au Sénégal, une accusation que le mis en cause continue toujours de rejeter.

DakarXibar avec Xibaaru

Auteur

Laisser un commentaire